« Les intemporels pour bébé, tome 2 » d’Astrid le Provost pour coudre le trousseau de mon bébé

Le 13 août 2016
60 coiffures moyennes amusantes et flatteuses pour les femmes 5e414c05039f2 - "Les intemporels pour bébé, tome 2" d'Astrid le Provost pour coudre le trousseau de mon bébé

dd9b187a3aabb5ebc92c30fdc98a4314 - "Les intemporels pour bébé, tome 2" d'Astrid le Provost pour coudre le trousseau de mon bébé
Les intemporels pour bébé, tome 2, d’Astrid le Provost, aux Editions Flammarion

Lorsque Junior est né, on m’a offert une machine à coudre que j’ai mis un peu de temps à apprivoiser. Ce n’est que plus tard que j’ai investi dans mon premier livre de couture : « Les intemporels pour enfants », d’Astrid le Provost, qui a vu naître mes premières réalisations pour Junior. Je vais aujourd’hui vous parler d’un ouvrage de la même auteure, reçu il y a peu, « Les intemporels pour bébé, tome 2 ».

Je le feuillette : de jolies photos pleines de poésie, d’adorables petits bambins, de belles réalisations pour bébé et petit enfant, fille ou garçon, bref, de quoi donner des envies à n’importe quelle couturière, en herbe ou pas, maman ou pas.

Au sommaire de cet ouvrage :

 

Mobile, gigoteuse, petite grenouillère, autres vêtements et accessoires absolument charmants. Au total, 40 modèles à coudre pour débuter ou compléter le trousseau de bébé, grâce à des patrons de 0 à 3 ans.

La partie technique est sensiblement la même que celle des intemporels pour enfants, donc je ne suis pas trop dépaysée. Les patrons, eux, sont imprimés sur des feuillets séparés, comprenant les marges de couture.

 

Mon avis :

Le + : les modèles sont vraiment adorables, variés, et les patrons offrent une possibilité de déclinaison quand on a un peu d’expérience en couture.
Les photos sont très belles, et les tissus utilisés magnifiques (avec une mention spéciale pour les Liberty !).

Le – :  j’avais déjà cousu du Citronille (eh oui, Astrid le Provost, c’est elle !), je sais donc qu’il faut bien lire les explications à tête reposée, car elles sont parfois un peu succinctes.
Les patrons sont imprimés avec des couleurs un peu claires, ce qui peut rendre difficile le décalquage pour certains.
Il y a peu de schémas explicatifs, ce que je trouve dommage vu que je ne suis pas une couturière experte.
La combinaison, la salopette et la barboteuse n’ont pas d’ouverture à l’entrejambe, ce qui ne les rend pas pratiques à l’usage (pour le changement de couches). Je pense qu’avec un peu d’expérience, on peut y remédier, mais je ne suis pas encore assez experte pour ça.

 

En conclusion, ce livre n’est pas à conseiller aux couturières débutantes, à moins qu’elles aient un don inné pour la couture. Il propose cependant de très belles réalisations, plus ou moins classiques, tant en vêtements qu’en décoration ou accessoires.
Il fait, par ailleurs, un chouette cadeau à offrir à une future maman couturière qui projette de réaliser le trousseau de son bébé.

 

Cet ouvrage de chez Flammarion est disponible dans toute bonne librairie et autre magasin de loisirs créatifs au prix de 25 €. ?

Et vous, vous avez déjà cousu du Citronille ?

 

Vous trouverez toujours plus d’idées pour coudre les vêtements de votre bébé dans Créer les premiers vêtements et accessoires de bébé.

 

Crédits Photo : Flammarion