Les différents piercings à l’oreille

Par Jasmine Mansouri , le 4 juillet 2022 , mis à jour le 20 août 2022 - 7 minutes de lecture
differents piercings - Les différents piercings à l'oreille

Le piercing à l’oreille existe depuis des millénaires. Il a une fonction ornementale dans de nombreuses cultures. À travers les années, il est resté très tendance. Pour certains, il s’agit d’un art corporel, une façon de mettre en valeur leur corps. Pour d’autres, c’est un moyen de s’affirmer, de se différencier ou, au contraire, de montrer que l’on appartient à un certain groupe. Vos raisons ne regardent que vous.

Dans tous les cas, il en existe une dizaine, avec des noms tout aussi originaux les uns que les autres. Certains préfèrent n’en avoir qu’un à chaque lobe d’oreille, tandis que d’autres aiment les multiplier pour avoir une combinaison de bijoux du plus bel effet. Quelles que soient vos préférences, découvrez les différents types de piercings à l’oreille que vous pourriez vous offrir, ainsi que les bijoux à y placer !

Le piercing du lobe

Le lobe est la partie souple du bas de l’oreille. Le piercing du lobe est le plus courant de tous, le plus ancien, et celui qu’on commence tous à faire lorsqu’on se perce les oreilles pour la première fois. La plupart du temps, il s’agit d’une sorte de rite de passage pour les filles, même si certains parents font également percer l’oreille de leur bébé dès la naissance.

En général, il sert à insérer la boucle d’oreille la plus grande par rapport aux piercings d’oreilles. On porte généralement le même modèle de boucle d’oreille à chaque oreille, même si les dépareiller permet d’avoir un look très original.

Le piercing du lobe est aussi bien apprécié par les hommes que les femmes et il figure parmi les moins douloureux. La boucle d’oreille que l’on utilise généralement pour le lobe est un petit anneau, mais rien ne vous empêche d’opter pour des modèles plus créatifs.

Le piercing du lobe supérieur

Le piercing du lobe supérieur est un piercing qui se trouve un peu au-dessus du lobe. Il figure également parmi les styles les plus courants, après le piercing du lobe. Il n’est pas rare de croiser des gens qui alignent plusieurs piercings du lobe supérieur, jusqu’au cartilage.

De plus, ce qu’il faut savoir sur le piercing d’oreille du lobe supérieur, c’est qu’il n’est pas plus douloureux que le piercing standard sur cette partie de l’oreille. Vous avez également un très large choix en matière de bijoux : boucles d’oreilles classiques, accessoires sur labrets, anneaux

les differents piercings a l oreille - Les différents piercings à l'oreille

Le piercing transversal du lobe d’oreille

Parmi les déclinaisons des piercings du lobe, il y a également le piercing transversal du lobe d’oreille. Comme son nom l’indique, il se place de façon transverse sur le lobe d’oreille. C’est souvent l’autre piercing que l’on fait juste après celui du lobe pour faire de belles compositions en accumulant plusieurs bijoux.

Il nécessite deux trous. Le type de bijou qui convient pour un piercing transversal est alors une boucle d’oreille de type haltère, avec deux petites boules de chaque côté pour la maintenir en place.

Le piercing tragus

Ce modèle de piercing se fait directement sur le cartilage. La boucle d’oreille qui convient encercle toute cette partie de l’oreille externe. Un piercing sur le cartilage prend généralement plus de temps que les autres à cicatriser, soit entre 6 à 12 mois. Pour un piercing facial, la période de cicatrisation n’excède généralement pas les 3 mois. S’il n’est donc pas bien pris en charge par la suite, des infections ou un rejet peuvent se produire.

Contrairement à ce que l’on peut penser, ce type de piercing n’est pas plus douloureux que les autres durant le perçage. En effet, le cartilage a peu de terminaisons nerveuses. C’est lors de la cicatrisation que la douleur est plus importante.

Le piercing anti-tragus

Le piercing anti-tragus se place à l’opposé du piercing tragus, au-dessus du piercing du lobe supérieur. Il se trouve sur une partie cartilagineuse plus épaisse et plus sensible, mais n’est pas plus douloureux que le modèle précédent. Son temps de cicatrisation est tout aussi long.

On utilise généralement une boule ou un anneau pour ce type de piercing.

Le piercing conch

C’est le piercing qui se place dans la partie la plus interne de l’oreille, soit juste à l’extérieur du canal auditif. Pourtant, il s’agit de l’un des piercings les moins douloureux du cartilage.

On y place généralement un anneau, ce qui est très esthétique. Cependant, notez que vous ne pourrez pas tout de suite le faire au moment du perçage étant donné que cela ne favorise pas la cicatrisation.

Le piercing helix

L’helix correspond à la partie incurvée en haut de l’oreille. Il existe un grand nombre de styles de boucles d’oreille pour ce type de piercing, pour ceux et celles qui veulent un peu plus d’originalité. Certains n’hésitent pas à accumuler plusieurs bijoux à la fois.

Le piercing helix se place sur une partie très fine et externe du cartilage. Il n’est donc pas particulièrement douloureux.

Le piercing anti-helix et le flat

Moins courant, mais tout aussi beau, il se place juste à l’opposé de l’hélix, sur le cartilage du bord intérieur de l’oreille. On peut y placer seulement une boucle d’oreille ou plusieurs, selon vos préférences.

Les nerfs de cette zone sont un peu sensibles. Attendez-vous alors à ressentir un certain frisson lors du perçage.

Le piercing flat se trouve juste à côté de l’helix, sur le cartilage de la partie plate de l’oreille. Au vu du faible espace dédié au piercing avant la courbe de l’oreille, le piercing flat convient tout particulièrement pour un petit anneau ou une petite barre, selon vos goûts.

Le piercing daith

Il se place dans le cartilage, juste au-dessus du conduit auditif, un emplacement idéal pour un bijou original, comme un anneau brillant par exemple. Il permet en effet de mettre subtilement en valeur l’intérieur de l’oreille.

Le piercing Daith est aussi connu pour avoir des effets contre la migraine, notamment à la prévenir ou à la guérir, ainsi que le stress et les angoisses. En effet, l’oreille est un point d’acupuncture dont la stimulation peut soulager différentes douleurs.

Malgré tout, il s’agit d’une zone difficile d’accès et sensible. Le perçage sera donc un peu douloureux sur le moment. Un nettoyage minutieux, ainsi qu’un suivi, seront également nécessaires par la suite.

media differents piercings oreille - Les différents piercings à l'oreille

Le piercing rook

Il se trouve juste au-dessus du modèle précédent, à côté de l’anti-hélix, sur le pli cartilagineux, mais n’a aucune vertu thérapeutique comme ce dernier. Toutefois, la douleur occasionnée est semblable étant donné que le cartilage est plus épais au niveau de cette zone.

On confond d’ailleurs souvent le piercing rook et le piercing daith. Le temps de cicatrisation va de 6 à 8 mois pour ce modèle. Outre les anneaux, vous pourrez l’habiller de jolis charms, en forme de croix, d’éclair, etc.

Le piercing industriel

Le piercing industriel se place tout en haut de l’oreille. Il nécessite deux trous traversant le cartilage, afin d’y insérer une barre qui s’étend sur toute la partie supérieure de l’oreille. Vous pouvez également placer un anneau à chaque trou à la place.

C’est un piercing relativement courant, mais qui est aussi douloureux et difficile à cicatriser. Cependant, il permet d’adopter des modèles de boucles d’oreille originales et qui se démarquent.

Comme les tatouages, on s’arrête rarement à un seul piercing, surtout qu’il existe une grande variété de bijoux pour les oreilles. Quel que soit le modèle de piercing que vous préférez, il est toujours indispensable de se tourner vers un professionnel pour réaliser l’opération. En effet, les infections et les rejets sont choses courantes lorsqu’on ne prend pas les précautions nécessaires.

Choisissez aussi avec précautions vos bijoux, en optant pour des modèles de qualité, en or ou encore en titane. Ces matériaux sont en effet hypoallergéniques et plus durables.