Les soins du buste et les gestes anti « gant de toilette »

Le 5 août 2013
34291c6bdf650fb782edbdca8ac54bea 1 - Les soins du buste et les gestes anti « gant de toilette »

34291c6bdf650fb782edbdca8ac54bea - Les soins du buste et les gestes anti « gant de toilette »
soins du buste

Haut les seins !

Fière, ferme, lâche, trop petite, trop importante, tombante, etc…, notre poitrine passent par tous les états. Pourtant, elle fait partie intégrante de notre féminité alors prenons-en soin.

Comment ? Tout d’abord, il faut savoir que la poitrine est dépourvue de muscle. Il faut donc prendre soin de l’élasticité de sa peau et la protéger du soleil.

En effet, la peau est fine à cet endroit et marque facilement.

Le geste le plus efficace reste le massage après la douche avec une huile ou un lait de qualité, sans parabènes ni silicones, pour avoir un VRAI soin et non un film sur la peau.

Choisissez de préférence de l’huile végétale de pâquerette, la plus adaptée au raffermissement du buste, additionnée d’huile végétale de germe de blé, si vous avez des vergetures à cet endroit, et enrichissez-la avec des huiles essentielles selon l’effet souhaité : ciste, bois de rose, palmarosa et huile végétale de pâquerette pour raffermir et effacer les vergetures encore rouges.

Voici les proportions pour une bouteille de 50 ml :

– 35 ml d’huile végétale de pâquerette

– 10 ml d’huile végétale de germe de blé ou d’avocat (très riche en acides gras réparateurs) ou de rose musquée qui est réparatrice aussi.

– 5 ml d’une huile essentielle citée ci-dessus.

Attention cependant à ne pas utiliser ces huiles essentielles pendant les 3 premiers mois de la grossesse et en cas d’allaitement.

Dans ces cas là, les huiles végétales seront à privilégier, et bio de préférence.

Le massage est un vrai geste santé car il va drainer, faire circuler les liquides et assouplir la peau en même temps.

La peau du buste est vraiment une zone fragile et sensible, et en ce moment, avec le soleil, la zone du décolleté est souvent mise à mal entre le soleil, les expositions trop longues, un manque de protection solaire, etc…

Les massages quotidiens :

• L’effleurage 

Il permet une approche douce et graduelle du sein.

Imaginer le sein comme une vague, sur laquelle on va surfer avec sa main.

Appliquer à pleine main quelques gouttes de votre huile de massage (réchauffée dans le creux des mains) en remontant lentement de la base du sein à la clavicule et à la base du cou (alterner main droite pour le sein gauche et inversement).

Le geste englobe les aréoles. Veiller à répartir uniformément l’huile sur la peau.

• Relancer le système lymphatique : pour réduire les tensions mammaires et favoriser l’élimination des toxines tout en stimulant la circulation de la circulation de la lymphe.

Placer le bout des doigts sur le sternum, bien au centre et à la hauteur des mamelons.

• Drainer la lymphe

Placer une main bien à plat sous le sein et dessiner le symbole de l’infini (un 8 couché) englobant les 2 seins, en massant aussi autour des deux seins.

Cet exercice est particulièrement bénéfique en cas de seins congestifs douloureux.

• Prendre des douches alternées froides et chaudes pour un effet vasoconstricteur puis vasodilatateur qui relance le flux des liquides du sein et raffermit la peau pour les plus courageuses d’entre nous !

• Le choix d’un bon soutien gorge est primordial.

En effet, il ne faut pas qu’il vous serre, ni que les armatures vous blessent, mais surtout, il doit vous assurer un maintien sans faille.

Pour finir, si vous pratiquez une activité sportive, pensez aux soutiens-gorge renforcés spécialement conçus pour le sport et qui laisse passer la transpiration.

Alors mesdames, à vos décolletés ! Avez-vous des trucs et astuces pour une poitrine en pleine forme ?

Marie-Cécile Gauguin – Chroniqueuse Partenaire / Naturopathe

Source de l’image : www.aidart.fr