Pour vos oreilles décollées ou malformées, pensez à la microtie

Par Victoria Gambetta , le 22 novembre 2015 , mis à jour le 10 janvier 2020 - 5 minutes de lecture

www.estetikatourblog.com
opération des oreilles femme avant après

En général, on modifie l’aspect d’oreilles malformées ou on recolle des oreilles décollées par le biais d’une opération de chirurgie esthétique et réparatrice lorsque nous sommes enfants. Mais il arrive que nous n’ayons pas eu recours à ce type d’intervention lors de notre enfance. Nous ferons alors appel à la microtie pour une reconstruction des oreilles à l’âge adulte.


La beauté, une notion personnelle et subjective

La beauté c’est avant tout se sentir bien dans sa peau, et parfois, pour nous sentir bien dans notre peau, nous n’aurons pas d’autre choix que d’opter pour une intervention de chirurgie esthétique et réparatrice. Parmi les interventions de chirurgie esthétique et réparatrice, l’une des plus communes est la reconstruction des oreilles par le biais de la microtie.

On la recommande pour les enfants mais aussi pour toutes personnes souffrants d’une déformation ou d’un décollement des oreilles, pouvant parfois occasionner des pertes et problèmes d’audition.

Qu’est ce qui nous pousse à avoir recours à la chirurgie esthétique et réparatrice 

Lorsque j’étais adolescente, une de mes amies a eu recours à ce type d’intervention car elle souffrait trop des moqueries de ses camarades de classe et du regard que d’autres personnes pouvaient avoir à son égard. Je me rappelle qu’elle ne pouvait ni s’attacher les cheveux ni opter pour une coiffure dégagée tant elle était complexée par ses oreilles fortement décollées et malformées à leurs extrémités. Elle vérifiait sans arrêt que ses cheveux recouvraient bien ses oreilles, souffrant à la longue d’un de ces tics qui ne nous quittent que rarement lorsque nous l’avons répété sans fin sans même sans nous en rendre compte.

 

C’est à l’âge de 15 ans que ses parents ont enfin accédé à sa requête en lui permettant d’avoir recours à une intervention de chirurgie esthétique et réparatrice pour modifier l’aspect de ces oreilles qui la complexaient tant.

microtie avant après

Microtie avant après

Le jour J, elle n’avait pas peur de devoir se faire opérer, elle avait bien trop en tête que suite à cette opération, ses souffrances morales et ses frustrations feraient bientôt parti du passé.

15 jours plus tard, je la revis rayonnante et métamorphosée, comme si rien ne s’était passé. Cependant, elle garda pendant plusieurs mois ce tic qui la forçait à vérifier que ses oreilles étaient bien recouvertes par ses cheveux. Sachant que l’on considère les résultats comme étant définitifs au bout de 3 à 6 mois avec des cicatrices non visibles, je peux vous dire qu’au bout de ces deux semaines, nous n’y voyions déjà plus que du feu.

La chirurgie esthétique et réparatrice, un choix personnel que nul n’a le droit de juger

Même si pour grand nombre d’entre nous, la chirurgie esthétique et réparatrice peut paraître superficielle, il faut savoir qu’il est parfois nécessaire d’y avoir recours pour des raisons de confort et d’estime de soi, mais aussi pour des raisons de fonctions vitales. Comme son nom l’indique, la chirurgie est à la fois esthétique mais aussi réparatrice, il n’y a donc rien de superficiel dans cette démarche.

Cette idée reçue vient du fait que la société nous renvoie sans cesse l’image que la beauté ne peut être parfaite que si elle ne comporte aucun défaut qui ne saurait être camouflé. Pourtant, la beauté est avant tout celle du cœur, même si on aspire à un reflet dans le miroir satisfaisant. Sans parler de perfection, il est tout naturel que nous ressentions de la tristesse lorsqu’un aspect d’une partie de notre physique finit par nous tourmenter et par nous faire souffrir. Il est alors naturel de faire appel à l’aide de professionnels pour y remédier, qu’ils soient conseillers en beauté, médecins spécialisés ou chirurgiens. Cela ne s’apparente nullement à de la superficialité et surtout, cela ne regarde que nous. L’important est de se sentir bien dans sa peau. Si c’est le cas, nul ne pourra alors nous juger.

Pour plus de renseignements sur cette intervention qu’est la microtie, consulter le site www.drmarchac.com.

Si tout comme mon amie vous avez eu recours de la chirurgie esthétique et réparatrice, plus particulièrement à la microtie, je vous invite à nous faire part de votre expérience. 
Étiez-vous mieux dans votre peau une fois les souffrances psychiques et physiques derrière vous ? Quel a été le regard de vos proches et de ce qui ne cessait de vous dévisager après que vous ayez eu recours à la chirurgie esthétique et réparatrice ?

Pour ne rien rater de notre actualité, suivez nous sur FacebookTwitter et Google + et abonnez-vous à notre Newsletter.

Crédits photos : www.estetikatourblog.com ; www.clinique-causse.com

« article sponsorisé »