Christian Chelebourg : Les Ecofictions, Mythologies de la fin du monde

Le 19 mai 2012

Bonjour à toutes et à tous,

 

Cette semaine, une petite nouveauté, la critique d’une oeuvre de Christian Chelebourg, à l’occasion de sa parution.

 

Christian Chelebourg, professeur de littérature à l’Université de Lorraine – Nancy 2 et Directeur du Centre d’études littéraires Jean Mourot, signe son dernier ouvrage Les Ecofictions, Mythologies de la fin du monde.

Grâce à sa spécialité et son dévouement pour l’univers de l’imaginaire, c’est en utilisant et citant plus de 200 ouvrages, films, articles, etc., qu’il en est arrivé à une telle oeuvre. Si pour nous ces ecofictions nous divertissent autant qu’elles nous font peur, pour lui, elles sont un véritable terrain d’analyse qu’il « démonte pour notre plus grand plaisir », pour ne pas citer la quatrième de couverture.

Un ouvrage fabuleux, méthodique et accessible à un très grand public, pour le peu qu’il soit intéressé par la fin du monde et toutes les engoisses qu’on nous transmet, que ce soit dans les films (de 2012 à Wall-E, en passant par Star-Trek ou Avatar) comme dans les romans (de Bachelard à Tintin en passant par Le Monde de Narnia) ou même la fausse analyse de la mythologie et les politiques écologiques actuelles.

En somme un livre très intéressant qui vous en apprendra beaucoup et changera votre vision de la fin de monde et de l’idée que vous vous faites peut-être de la façon et de la date de l’extinction de notre belle planète bleue.

 

Seul petit hic, à mon goût, énormément de citations, ce qui est très instructif et qui vous changera certainement votre analyse de vos films préférés, mais qui peut être aussi parfois troublant lorsqu’on ne connaît pas l’oeuvre citée …

 

 

Bref, Les Ecofictions, Mythologies de la fin du monde, Christian Chelebourg, 2012, Les Impressions Nouvelles, Réflexions faites, un livre à découvrir, très prochainement en vente en librairie.

En attendant, je vous laisse découvrir notre entretien avec l’auteur !