Qu’est-ce que le BIEN-ÊTRE ?

Le bien-être est un mot moderne aux racines anciennes. Les principes clés du bien-être, à la fois préventif et holistique, remontent aux civilisations anciennes, de l’Orient (Inde, Chine) à l’Occident (Grèce, Rome). Au XIXe siècle, en Europe et aux États-Unis, divers mouvements intellectuels, religieux et médicaux se sont développés parallèlement à la médecine conventionnelle. En mettant l’accent sur les approches holistiques et naturelles, l’auto-guérison et les soins préventifs, ces mouvements ont fourni une base solide pour le bien-être actuel. Les modalités holistiques et axées sur le bien-être ont gagné en visibilité depuis les années 1960/1970 grâce aux écrits et à la direction éclairée d’un réseau informel de médecins et de penseurs américains (tels que Halbert Dunn, Jack Travis, Don Ardell, Bill Hettler, et d’autres). Au fur et à mesure de leur évolution, de leur prolifération et de leur généralisation, ils ont influencé les modes de vie sains, l’auto-assistance, les soins personnels, la remise en forme, la nutrition, le régime alimentaire et les pratiques spirituelles qui sont devenus un mouvement de bien-être florissant au XXIe siècle.

Définir le bien-être

Ondéfinit le bien-être comme la poursuite active d’activités, de choix et de modes de vie qui conduisent à un état de santé global.

Cette définition comporte deux aspects importants. Premièrement, le bien-être n’est pas un état passif ou statique, mais plutôt une « recherche active » associée à des intentions, des choix et des actions en vue d’atteindre un état de santé et de bien-être optimal. Deuxièmement, le bien-être est lié à la santé holistique, c’est-à-dire qu’il va au-delà de la santé physique et intègre de nombreuses dimensions différentes qui devraient fonctionner en harmonie.

Le bien-être est une quête individuelle – nous sommes responsables de nos propres choix, comportements et modes de vie – mais il est également fortement influencé par les environnements physique, social et culturel dans lesquels nous vivons.

Le bien-être est souvent confondu avec des termes tels que santé, bien-être et bonheur. Bien qu’il y ait des éléments communs entre eux, le bien-être se distingue en ne faisant pas référence à un état d’être statique (c’est-à-dire être heureux, en bonne santé ou en état de bien-être). Le bien-être est plutôt associé à un processus actif de prise de conscience et de choix qui mènent à un résultat de santé et de bien-être holistique optimal.

Le bien-être est multidimensionnel

Le bien-être ne se limite pas à la santé physique. La plupart des modèles de bien-être comprennent au moins 6 dimensions (et parfois jusqu’à 9 ou 12) :

Physique : Un corps sain grâce à l’exercice, la nutrition, le sommeil, etc.
Mentale : engagement avec le monde par l’apprentissage, la résolution de problèmes, la créativité, etc.
Emotionnel : Être en contact avec ses propres sentiments (et ceux des autres), en être conscient, les accepter et être capable de les exprimer.
Spirituel : notre recherche d’un sens et d’un but dans l’existence humaine.
Social : Se connecter, interagir et contribuer à d’autres personnes et à nos communautés.
Environnemental : Un environnement physique sain et sans danger ; la prise de conscience du rôle que nous jouons pour améliorer plutôt que dénigrer l’environnement naturel.

Le continuum du bien-être

Une façon de comprendre le bien-être est de considérer la santé comme un continuum qui s’étend de la maladie à un état de bien-être optimal.* D’un côté, les patients en mauvaise santé engagent le paradigme médical pour traiter les maladies ; ils interagissent de manière réactive et épisodique avec les médecins et les cliniciens qui leur prodiguent des soins. D’un autre côté, les personnes se concentrent de manière proactive sur la prévention et la maximisation de leur vitalité. Ils adoptent des attitudes et des modes de vie qui préviennent la maladie, améliorent leur santé et renforcent leur qualité de vie et leur sentiment de bien-être. En d’autres termes, le bien-être est proactif, préventif et motivé par la responsabilité personnelle. La croissance du bien-être est le prolongement de cette valeur de consommation et de cette vision du monde.

*Le concept de continuum est adapté du continuum maladie-bien-être du Dr Jack Travis. Travis est l’un des pionniers du mouvement moderne du bien-être à la fin des années 1970.

Les recherches fondamentales du Global Wellness Institute sur le concept de bien-être sont contenues dans le rapport 2010 Spas and the Global Wellness Market : Synergies et opportunités. Pour plus de détails, téléchargez le rapport complet.

Bien-être vs. bien-être

Les termes « bien-être », « bien-être » et « bonheur » ont souvent été utilisés ensemble ou de manière interchangeable par les entreprises, les chercheurs et les médias. Ce graphique montre ce qu’ils ont en commun et en quoi ces termes diffèrent dans leur concept, leur usage et leur association.

 

Les sept dimensions du bien-être à l’UW-Stevens Point

Le terme « bien-être » a été appliqué de nombreuses façons. Il ne s’agit pas seulement de santé physique, d’exercice et de nutrition. Le bien-être est multidimensionnel, y compris : Spirituel, physique, émotionnel, professionnel, intellectuel, environnemental, social. Le bien-être est une intégration complète et la poursuite d’une croissance et d’un équilibre continus dans ces sept dimensions du bien-être.
Chaque dimension contribue à notre propre sentiment de bien-être ou de qualité de vie, et chacune d’entre elles affecte et chevauche les autres. Parfois, l’une d’entre elles peut être plus importante que les autres, mais la négligence d’une dimension pendant une période donnée a des effets néfastes sur la santé globale.

Pour en savoir plus sur chaque dimension, cliquez sur les liens ci-dessous !

Spirituel
SpirituelLa dimension spirituelle reconnaît la recherche d’un sens et d’un but à l’existence humaine. Elle comprend le développement d’une appréciation profonde de la profondeur et de l’étendue de la vie et des forces naturelles qui existent dans l’univers. Le bien-être spirituel est la capacité d’établir la paix et l’harmonie dans nos vies. Il englobe un niveau élevé de foi, d’espoir et d’engagement envers nos croyances individuelles qui donnent un sens et un but à l’existence humaine. Il vaut mieux réfléchir au sens de la vie pour soi-même et être tolérant envers les croyances des autres que de fermer son esprit et de devenir intolérant. Devenir spirituellement bien signifie s’efforcer d’être cohérent avec nos valeurs et nos croyances.

Conseils et suggestions pour un bien-être spirituel optimal :

1. Explorez votre noyau spirituel.

2. Passez du temps seul/méditez régulièrement.

3. Soyez curieux.

4. Être pleinement présent dans tout ce que vous faites.

5. Écoutez avec votre cœur et vivez selon vos principes.

6. Accordez-vous, ainsi qu’à ceux qui vous entourent, la liberté d’être qui ils sont.

7. Voyez des possibilités de croissance dans les défis que la vie vous apporte.

8. Faites du bénévolat !

-fermer-

Physique
PhysiqueLa dimension physique reconnaît la nécessité d’une activité physique régulière. Le développement physique favorise l’apprentissage de l’alimentation et de la nutrition tout en décourageant l’usage du tabac, des drogues et la consommation excessive d’alcool. Il est préférable de consommer des aliments et des boissons qui favorisent une bonne santé plutôt que ceux qui la détériorent. Le bien-être physique est la capacité à maintenir une qualité de vie saine qui permet de mener à bien les activités quotidiennes sans fatigue ou stress physique excessif. Un bien-être physique optimal est atteint grâce à une combinaison de bonnes habitudes alimentaires et d’exercice physique. L’amélioration du bien-être physique consiste à développer la force physique, la flexibilité et l’endurance tout en prenant des mesures de sécurité, notamment en se soignant soi-même, en utilisant correctement le système médical et en se protégeant contre les blessures et les dommages. La dimension physique du bien-être implique la responsabilité personnelle, la prévention des maladies et le traitement des maladies mineures, ainsi que la connaissance des cas où une attention médicale professionnelle est nécessaire. Le fait d’être en bonne forme physique et de se sentir bien physiquement entraîne souvent les avantages psychologiques d’une meilleure estime de soi, de la maîtrise de soi, de la détermination et du sens de l’orientation.

Conseils et suggestions pour un bien-être physique optimal :

1. Faites de l’exercice quotidiennement.

2. Dormez suffisamment.

3. Prévenir les blessures en utilisant des ceintures de sécurité, des casques et d’autres équipements de protection.

4. Apprendre à reconnaître les premiers signes de maladie et à prévenir les maladies.

5. Pratiquer des relations sexuelles protégées, si elles sont sexuellement actives.

6. Manger une variété d’aliments sains et contrôler les portions des repas.
7. Consommer de l’alcool avec modération, le cas échéant.

8. Cesser de fumer ou continuer à s’abstenir de fumer et se protéger de la fumée secondaire.

9. S’efforcer d’atteindre et de maintenir un poids sain.

-fermer-

Emotionnel
ÉmotionnelLa dimension émotionnelle reconnaît la conscience et l’acceptation et l’expression saine de ses sentiments tels que le bonheur, l’espoir, l’amour, la joie, la tristesse, la colère, la peur et/ou le stress. Le bien-être émotionnel englobe l’optimisme, l’estime de soi et l’acceptation de soi. Il comprend la capacité à gérer ses sentiments et les comportements qui y sont liés, y compris l’évaluation réaliste des limites, le développement de l’autonomie et la capacité à faire face efficacement au stress. Le bien-être émotionnel comprend également l’intimité, l’indépendance et l’interdépendance. La prise de conscience et l’acceptation d’un large éventail de sentiments en soi et chez les autres sont essentielles au bien-être. Il est important de relever des défis, de prendre des risques et de reconnaître les conflits comme étant potentiellement sains. Gérer la vie de manière personnellement gratifiante et assumer la responsabilité de ses actes aidera à voir la vie comme une aventure passionnante et pleine d’espoir. Il vaut mieux être conscient de ces sentiments et les accepter que les nier, et il vaut mieux être optimiste dans une approche de la vie que pessimiste.

Conseils pour un bien-être émotionnel optimal :

1. Soyez à l’écoute de vos pensées et de vos sentiments.

2. Cultivez une attitude optimiste.

3. Cherchez et apportez votre soutien.

4. Apprendre à gérer son temps.

5. Pratiquer des techniques de gestion du stress.

6. Découvrir vos propres moyens de soulagement du stress.

7. Ressources sur l’anxiété généralisée

8. Acceptez et pardonnez-vous.

-fermer-

Carrière
CarrièreLa dimension carrière reconnaît la satisfaction personnelle et l’enrichissement dans la vie par le travail. Il s’agit de la capacité à s’épanouir personnellement grâce à un emploi ou à un domaine professionnel choisi tout en maintenant un équilibre dans la vie. Le développement professionnel est lié aux attitudes à l’égard du travail. Le désir de contribuer à une carrière pour avoir un impact positif sur les organisations dans lesquelles on travaille et sur la société dans son ensemble conduit au bien-être de la carrière. Il est essentiel de mettre à profit ses dons, compétences et talents uniques dans un travail qui soit à la fois significatif et gratifiant sur le plan personnel afin de trouver un but, d’être heureux et de s’enrichir dans la vie. Atteindre un bien-être professionnel optimal permet de conserver une attitude positive et d’éprouver de la satisfaction et du plaisir dans le travail.

Voici quelques conseils et suggestions pour un bien-être professionnel optimal :

1. 1. Explorez une variété d’options de carrière.

2. Créez une vision pour votre avenir.

3. Choisissez une carrière qui correspond à votre personnalité, à vos intérêts et à vos talents.

4. Soyez ouvert au changement et apprenez de nouvelles compétences.

-fermer-

Intellectuel
IntellectuelLa dimension intellectuelle encourage les activités mentales créatives et stimulantes. Une personne bien portante élargit ses connaissances et ses compétences tout en découvrant le potentiel de partage de ses dons avec les autres. L’esprit doit être continuellement exercé, tout comme le corps. Pour devenir intellectuellement bien, il est important d’explorer les questions liées à la résolution de problèmes, à la pensée critique et à l’adaptation au changement. Le bien-être intellectuel implique de passer plus de temps à poursuivre ses intérêts personnels et à lire des livres, des magazines et des journaux, tout en restant au courant des événements et des questions d’actualité. C’est la capacité d’ouvrir son esprit à de nouveaux concepts et expériences qui peuvent être appliqués à des décisions personnelles, à l’interaction de groupe et à l’amélioration de la communauté, d’améliorer ses compétences et de relever des défis dans la poursuite de l’apprentissage tout au long de la vie.

Conseils et suggestions pour un bien-être intellectuel optimal :

1. Suivez un cours ou un atelier.

2. Apprendre ou perfectionner une langue étrangère.

3. Cherchez des personnes qui vous mettent au défi intellectuellement.

4. Lire.

5. Assister à des musées, des expositions et des pièces de théâtre.

6. Apprendre à apprécier l’art.

-fermer-

Environnement
environnementalLa dimension environnementale est la mesure dans laquelle on prend soin de la terre en protégeant ses ressources. C’est la capacité à reconnaître sa responsabilité personnelle pour la qualité de l’air, de l’eau et de la terre. La capacité d’avoir un impact positif sur la qualité des maisons, des communautés et de la planète tout en comprenant l’effet négatif de ses choix personnels contribue au bien-être environnemental. Le bien-être environnemental consiste à reconnaître l’état instable de la terre et les effets des habitudes quotidiennes sur l’environnement physique. Il consiste à maintenir un mode de vie qui maximise l’harmonie avec la terre et minimise les dommages causés à l’environnement.

Conseils et suggestions pour un bien-être environnemental optimal :

1. Arrêtez le courrier indésirable.

2. Conserver l’eau et les autres ressources.

3. Réduire au minimum l’utilisation de produits chimiques.

4. Renouveler une relation avec la terre.

5. Réduire, réutiliser, recycler : réduire la quantité de pollution que nous générons ; réutiliser les conteneurs, les sacs et les piles ; recycler le papier, le verre, l’aluminium et le plastique.

-fermer-

Social

Le bien-être social est la capacité à se mettre en relation et à se connecter avec d’autres personnes dans le monde. La capacité à établir et à maintenir des relations positives avec la famille, les amis et les collègues de travail contribue au bien-être social. Les amis peuvent servir de source d’encouragement et de renforcement pour la pratique d’habitudes saines. La dimension sociale incite à prendre conscience de son importance dans la société. Il est essentiel de rester en contact avec les gens, de nouer de nouvelles relations et de participer à diverses activités sociales. Le bien-être social incite à participer activement à l’amélioration du monde en encourageant une vie plus saine et en initiant une meilleure communication avec les autres. Le bien-être social encourage une personne à découvrir le pouvoir de faire des choix délibérés pour améliorer ses relations personnelles et ses amitiés importantes, et à construire un meilleur espace de vie et une meilleure communauté. Le bien-être social implique également de faire preuve de respect envers les autres, soi-même et les autres cultures.

Conseils et suggestions pour un bien-être social optimal :

1. Cultiver des relations saines.

2. Ressources pour l’anxiété sociale

3. Renforcez vos amitiés actuelles, contactez un ancien ami ou découvrez de nouvelles amitiés.

4. Participez.

5. Contribuez à votre communauté.

6. Partagez vos talents et vos compétences.

7. Communiquez vos pensées, vos sentiments et vos idées.

-fermer-

 

L’Institut national du bien-être promeut les six dimensions du bien-être : émotionnel, professionnel, physique, social, intellectuel et spirituel. La prise en compte des six dimensions du bien-être dans nos vies nous permet de développer un sentiment holistique de bien-être et d’épanouissement.

À travers cette discussion, il semble y avoir un accord général sur le fait que :
Le bien-être est un processus conscient, autodirigé et évolutif de réalisation du plein potentiel
Le bien-être est multidimensionnel et holistique, englobant le mode de vie, le bien-être mental et spirituel, et l’environnement
Le bien-être est positif et affirmatif

building better mental health 5f09ccae9ff7d - Qu'est-ce que le BIEN-ÊTRE ?

Améliorer la santé mentale et le bien-être

Vous cherchez à améliorer votre humeur, à mieux gérer vos émotions ou à renforcer votre résilience ? Ces 6 stratégies de changement de vie peuvent vous montrer comment. Comprendre la bonne santé mentale Votre santé mentale influence votre faç...

Lire la suite: Améliorer la santé mentale et le bien-être

improving emotional intelligence eq 5f09c26acc8b7 - Qu'est-ce que le BIEN-ÊTRE ?

Améliorer l'intelligence émotionnelle - relation sociale et bien-être

Lorsqu'il s'agit de bonheur et de réussite dans la vie, l'intelligence émotionnelle compte tout autant que les capacités intellectuelles. Découvrez comment améliorer votre QE. Qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle ou ? L'intelligence émoti...

Lire la suite: Améliorer l'intelligence émotionnelle - relation sociale et bien-être

Femme Magazine