Une Cuisine à Vivre

Par Chamss Bachiri
Modifié le
Lecture: 2 minutes
new-york-full-shot
© DepositPhotos

new-york-full-shotEn cette suite de fin du monde annoncée, l’effet cocooning et le recentrage sur soi n’a jamais été aussi fort.
Plus que jamais, la maison reste LA valeur refuge.



On observe alors une évolution des codes.

Exit la cuisine « à l’américaine », ouverte sur la salle à manger, place à la « living kitchen » qui fusionne avec le salon et la salle à manger.

LA « living kitchen » décloisonne l’espace afin que toute la famille s’y retrouve, parents, enfants, chacun y vit ses activités mais tous ensemble : Maman prépare le dîner sur le plan de travail, papa regarde la télévision dans le salon, les enfants font leurs devoirs sur l’îlot central, on s’y retrouve pour les dîners, mais on peut également y travailler.

kitchen-design-with-dining-room-and-living-area



Dans cette logique d’espace ouvert, l’objectif est de privilégier la fluidité et l’harmonie, le regard ne doit se heurter à aucun obstacle.

Ainsi, l’esthétique se porte sur une uniformité des lignes et des couleurs, sur la valorisation des volumes. Le mobilier se fait donc discret voire ingénieux (escamotable, modulable), les matières se coordonnent, la lumière souligne et sublime l’ensemble.

La « Living kitchen » impose donc des meubles aux lignes douces, horizontales qui se confondent entre l’espace cuisson et l’espace détente ou le coin repas et le salon.

Le jeu des ressemblances s’impose partout afin que tout s’intègre à la perfection.

black-white-living-kitchen

Conclusion : en 2013, faîtes tomber les frontières, vivez votre cuisine !

Et vous, comment est votre cuisine ?

Crédits photographiques : http://beautifulkitchensblog.co.uk

Chamss Bachiri