Underwraps, agence de mode pour musulmanes

Le 22 septembre 2013
underwraps4 - Underwraps, agence de mode pour musulmanes

Nous allons commencer une série d’articles sur le sujet de la mode musulmane: les agences, les tendances, les actus; les mannequin… la première agence de  mode destinée aux musulmanes est sans doute Underwraps (voilées en français).

underwraps2 300x125 - Underwraps, agence de mode pour musulmanes

Depuis qu’elle était une petite fille, Savannah Uqdah envie de poser pour des photos et défiler sur un podium avec le crépitements des flashs des photographes. Mais en tant que musulmane pratiquante qui ne voulait pas renier les préceptes de l’Islam  écar elle jugea qu’aucun qtyliste ne l’embaucherait sans montrer un peu de peau.

underwraps3 205x300 - Underwraps, agence de mode pour musulmanesNailah Lymus , styliste, avait commencé par son label de mode, Amirah Creations, en 2004. Elle a rencontré et entendu parler de beaucoup de femmes musulmanes qui se sont intéressés au mannequinat, mais qui n’ont pas pu poursuivre, car elles ont supposé qu’ellels seraient appelées à porter des vêtements qui ne respectaient pas leur croyance.

Ainsi, lors de la New York Fashion Week de Février 2013, Lymus a lancé Agence Underwraps, qui réuni modèles musulmanes et non-musulmanes.

«Je voulais promouvoir les vêtements humbles et pour les musulmanes – c’est vraiment ce que l’agence est destinée – et ne pas se sentir comme vous  aimeriez qu’on soit », a déclaré Lymus, qui vit et travaille à Brooklyn, NY

Depuis lors, son agence a signé un contrat de quatre modèles féminins musulmanes, lpour réaliser des photo et vidéos, ainsi que des défilés pour la fashion week. L’un d’eux est Uqdah, qui avait connu Lymus à la mosquée de Brooklyn. Uqdah dit. «C’était un rêve devenu réalité. »

Pour l’instant, Lymus est principalement focalisée (mais pas exclusivement) sur les modèles musulmanes parce qu’elle pense que les musulmans sont sous-représentés dans l’industrie de la mode.

À titre d’exemple, elle cite Kylie Bisutti, mannequin chez Victoria’s Szcret qui s’est brutalement retirée du défilé de lingerie en février 2013, invoquant ses croyances et son désir d’être une bonne épouse chrétienne. Elle défile toujours mais jamais pour des vêtements osés. «Je ne veux pas être connu comme un sex-symbol ou modèle de lingerie. Je désire être connu en tant que femme qui craint le Seigneur, » a t’elle a écrit sur son site Web l’an dernier.

L’agence de Lymus et les stylistes musulmans misent sur ce qu’ils croient être un énorme marché de la mode dans le monde musulman. Barjis Chohan, uen conceptrice musulmane britannique qui a étudié avec le légendaire Vivienne Westwood, estime le marché à 96 millions de dollars, notant que la mode new-yorkaise a commencé dans des villes comme Istanbul, Le Caire, Karachi et Jakarta.

Il existe de nombreux modèles célèbres musulmans qui n’ont pas à s’inquiéter au sujet des restrictions religieuses, y compris:

– Iman Abdulmajid, né en Somalie, considéré comme le premier mannequin noir.
– Yasmeen Ghauri, né à Montréal d’un père musulman pakistanais et d’une mère allemande, modèle de Victoria Secret, Versace, Chanel et d’autres grandes marques.
– Fawzia Mohamed d’Egypte, qui a représenté son pays au concours de Miss Univers 2006.
– Wafah Dufour, mieux connu comme la nièce d’Oussama ben Laden, qui a posé provocante pour GQ en 2006.
– Hanaa Ben Abdesslem, un mannequin tunisienne dont les clients comprennent Lancome et Benetton.
– Fatima Siad, le modèle somalien et l’Ethiopie à partir de Boston, qui a terminé troisième sur «Next Top Model de l’Amérique » en 2008.

 

Page facebook : FaceBook Uderwraps Agency

Site web: Underwraps Agency

 

underwraps1 240x300 - Underwraps, agence de mode pour musulmanes Manequin Hajer

 

underwraps4 217x300 - Underwraps, agence de mode pour musulmanes Manequin Mu’Minah