Ce que vous devez prendre en compte lorsque vous souhaitez subir une chirurgie mammaire

Par Jade Tran , le 21 février 2022 , mis à jour le 20 août 2022 - 4 minutes de lecture
Bandage chirurgie mammaire - Ce que vous devez prendre en compte lorsque vous souhaitez subir une chirurgie mammaire

Les raisons qui peuvent motiver une augmentation mammaire sont multiples. Le besoin de se sentir belle et jeune, ou l’envie de surmonter un complexe, à sa manière. Toujours est-il qu’il y a un certain nombre de notions à connaitre avant d’opter pour cela. On vous explique.

Se préparer pour la chirurgie mammaire

Comme toute opération, la chirurgie mammaire est délicate. Il est donc indispensable pour le médecin autant que pour le médecin de se préparer. Du côté du patient, les consignes sont généralement les mêmes.
• Il est conseillé d’arrêter de fumer quelques jours avant que l’opération ne se fasse.
• Le même principe s’applique à l’alcool si vous en prenez
• Vous devez aussi faire attention à votre alimentation. Votre chirurgien pourra vous en dire plus sur le sujet.
• Il est conseillé de venir accompagné afin de bénéficier d’un soutien dans les premières heures post-opératoires.

Il est possible que le chirurgien oppose un refus

Dans certaines conditions, le médecin opérant peut prendre la décision de ne pas aller jusqu’à la chirurgie mammaire. Les raisons sont multiples mais dans l’ensemble, son principal objectif sera de préserver l’intégrité physique et psychologique de sa patiente. Voici quelques cas qui peuvent entraîner un refus du médecin :
• Si le volume mammaire souhaité est disproportionné
• Si un bilan de santé et de mammographie n’a pas été effectué
• S’il y a appréhension de l’insertion d’un corps étranger dans le sien.
• Quand la patiente est encore mineure.

A propos des prix

Il faut prendre en compte le fait que la sécurité sociale ne prend pas en compte les dépenses effectuées dans le cadre d’une augmentation mammaire, sauf si cela répond à une urgence médicale. Il convient donc de comprendre que la charge fiscale dans le cadre d’une telle opération oscille généralement entre 3 000 et 10 000 EUR qui seront complètement à votre charge.

Les complications après opération

De manière générale, les patientes se plaignent de douleurs au niveau de la poitrine. Vous devez aussi prendre en compte la fait que vos mouvements seront plus ou moins limités sur une durée de six mois afin de permettre aux points de sutures de se cicatriser correctement.
Il est donc recommandé de ne pas solliciter sa poitrine. Si cela s’entend, voici une petite liste de complications qui sont possibles, quoique rares si l’opération avec Wellness Kliniek se déroule avec succès.
• Des hématomes peuvent apparaître dans les zones de l’intervention.
• Les imperfections peuvent nécessiter de petites retouches
• L’un des deux seins peut durcir. Ces cas peuvent se produire quelque mois après l’intervention, voire même plusieurs années après. Une nouvelle intervention est nécessaire pour corriger cette imperfection.
• Il est possible que l’enveloppe de l’implant mammaire se rompt en cas de choc violent. Il faudra le remplacer dans ces cas.
• La durée de vie d’une prothèse mammaire oscille entre 7 et 10 ans au-delà desquels il faudra la remplacer.
• L’opération laissera des cicatrices assez subtiles.

Le choix des prothèses

Le choix de l’implant mammaire va certainement dépendre des objectifs esthétiques de chacune, mais il faut savoir qu’il existe deux types :
• L’implant rond est le plus utilisé. Il permet d’obtenir des seins plus soutenu avec un effet plus galbé.
• L’implant anatomique offre un résultat beaucoup plus proche du naturel.