Décryptage de la rhinoplastie

Le 30 septembre 2021
image rhinoplastie decryptage la - Décryptage de la rhinoplastie

La chirurgie du nez figure parmi les chirurgies esthétiques les plus courantes. Elle modifie le nez et d’une certaine manière l’aspect du visage. Opération chirurgicale très sensible, elle requiert un temps de récupération assez long et ne garantit pas toujours des résultats concluants. Avant d’y avoir recours, il est donc important de bien se documenter auprès d’un rhinoplasticien de confiance. Définition, déroulement, suites opératoires, prix : on vous dit tout sur la rhinoplastie.

Rhinoplastie : de quoi s’agit-il ?

Le mot rhinoplastie renvoie à deux expressions : « rhino » pour nez et « plastie » pour chirurgie. C’est donc une chirurgie esthétique ou réparatrice du nez qui vise à modifier sa forme ou sa taille. Effectuée isolément, elle est purement à but esthétique.

En réalité, grâce à la rhinoplastie, il est possible de :

  • redresser l’arête nasale,
  • réduire une bosse,
  • diminuer ou augmenter la taille du nez, etc.

Il existe plusieurs techniques de rhinoplastie dont la plus moderne est la rhinoplastie de préservation encore appelée rhinoplastie de conservation. Elle permet de préserver certaines structures du nez notamment le dorsum, les ligaments et les cartilages de la pointe du nez. C’est une technique qui se veut plus sûre et sécurisée, car l’architecture externe du nez n’est pas touchée.

Le résultat est alors plus naturel et sans irrégularités, les lignes esthétiques natives du nez étant conservées. La rhinoplastie est indiquée à partir de 16-18 ans lorsque la croissance osseuse et cartilagineuse du nez est terminée. Au-delà de 40-45 ans, le risque d’irrégularités est plus important, en raison des os qui sont plus cassants et des cartilages plus durs. La rhinoplastie préservative est alors celle qui convient le mieux.

rhinoplastie decryptage la de - Décryptage de la rhinoplastie

 

Comment se déroule l’opération de rhinoplastie ?

La chirurgie du nez dure au minimum 1 heure et au maximum 2 heures. Elle se réalise en général sous anesthésie locale. En cas de rhinoplastie conservative, c’est l’anesthésie générale qui est administrée.

Le déroulement de l’opération proprement dite va dépendre de l’indication et du type de rhinoplastie. Dans la rhinoplastie ultrasonique dite à voie ouverte, le chirurgien procède à une reconstruction de chaque structure du nez à modifier. Ceci en s’aidant la plupart du temps de greffes de cartilages provenant des parties du corps comme le crâne, les oreilles, la hanche ou le coude.

La technique est totalement contraire dans la rhinoplastie de préservation, qui est une technique de chirurgie à voie fermée. Ici, les incisions sont effectuées à l’intérieur des narines et sont donc invisibles. Il y a moins de structures à remodeler. Le remodelage peut consister en une résection ou un raccourcissement des cartilages.

L’intervention par voie ouverte se termine la plupart du temps par la mise en place à l’extérieur du nez d’une attelle ou d’un plâtre pour maintenir sa nouvelle forme. Des mèches sont placées dans les narines pour éviter les saignements postopératoires. Dans ce cas, le patient est conjointement mis sous antibiothérapie.

En fonction de la complexité de l’acte opératoire, il est possible de passer un court séjour à l’hôpital. Ces mesures ne sont pas appliquées après une chirurgie à voie fermée. De plus, la durée d’hospitalisation est de 24 h.

Quelles sont les suites opératoires d’une rhinoplastie ?

La durée de la récupération après une chirurgie du nez est en moyenne de deux semaines et peut aller au-delà. Elle dépend majoritairement du type d’anesthésie effectué et de la technique utilisée. En cas de méchage, des difficultés respiratoires sont présentes tout le temps que restent les mèches dans les narines.

Dans tous les cas, on constate les premiers jours de légers désagréments dont l’intensité varie selon que l’incision est visible ou non. Les ecchymoses en lunettes autour du nez s’amendent deux semaines après l’opération. Les œdèmes quant à eux persistent jusqu’à 3-6 mois, même si on observe un dégonflement au fil des jours. La diminution de la sensibilité du nez dure aussi quelques mois.

En ce qui concerne les douleurs, elles sont soulagées par les antalgiques. Il faut compter au moins 1 mois, voire plusieurs, avant de constater les résultats définitifs de l’intervention sur le nez. En effet, la forme finale du nez est visible après un an minimum et deux ans lorsque la peau est épaisse. Le suivi postopératoire est continu, jusqu’à l’obtention du résultat final et passe par des consultations régulières à 1 mois, 3 mois, 6 mois et enfin 1 an.

Quels risques après une rhinoplastie ?

L’intervention est habituellement en grande partie un succès. Mais comme tout acte invasif, des complications liées à l’anesthésie et à l’acte opératoire lui-même peuvent survenir. Dans le second cas, on peut citer : infections nosocomiales, saignements du nez, perte de l’odorat, douleurs chroniques, déformation du nez… À l’extrême, on peut noter une perforation septique, bien que ces cas restent très rares.

img rhinoplastie decryptage scaled - Décryptage de la rhinoplastie

 

Combien coûte une rhinoplastie ?

Pour savoir combien coûtera votre rhinoplastie, il est nécessaire de demander un devis auprès d’un spécialiste. Celui-ci comporte les honoraires du chirurgien, de l’anesthésiste et de la clinique. Plus l’intervention est complexe et plus élevé est le prix. Il n’existe en général pas de différence entre le prix d’une rhinoplastie conservative et celui d’une rhinoplastie classique. Par ailleurs, seule la rhinoplastie fonctionnelle est remboursée par l’assurance maladie.