Les mini-motos (ou quads) pour enfants : conseils et sécurité

Par Nathalie Pellicani , le 16 juin 2018 , mis à jour le 14 octobre 2018 - 3 minutes de lecture

Vous enfants en rêve. Vous hésitez…  Femme Magazine vous propose aujourd’hui des conseils sur le choix d’une mini-moto et sur la sécurité de votre enfant.

Il existe de très nombreux types d’engins motorisés qui pourraient plaire à vos enfants mais quelques paramètres simples vous permettront de bien les sélectionner.

La qualité et la sécurité avant tout

La première chose à prendre en compte et la sécurité des enfants et cela passe par plusieurs critères dont la qualité de la moto. Il faudra donc essayer de choisir un engin de bonne qualité qu’il soit neuf ou d’occasion et veiller à l’entretien général, à changer périodiquement les filtres, à nettoyer le moteur et à trouver les bonnes pièces de rechange…

Un autre élément de sécurité tout bête (mais souvent peu considéré) consiste à bien choisir les dimensions et la puissance de votre moto ou quad en fonction des capacités de votre enfant. Les sites internet comme Lebonquad par exemple vous permettent d’obtenir une large sélection de minis-motos, quads , équipements et pièces en tout genre en fonction de l’âge de nos petits conducteurs.

*

Gardez en tête que les minis-motos ne sont pas destinés à circuler sur la route mais sur des terrains adaptés définis comme les pistes, les sentiers forestiers…Si votre quad est homologué pour la route, le conducteur devra posséder des certifications et permis en fonction de la puissance du véhicule (BSR, permis AM,A1,B…). En tous les cas, tous nécessitent, pour leur utilisation, le port de casques, gants et vêtements de sécurité. Il faudra aussi penser à déclarer la machine à la préfecture.

Choisir sa mini-moto

Il existe trois grands types de mini-moto.

  1. la pit-bike (moto de type plutôt « sportive »)
  2. la dirt-bike (mini moto cross)
  3. la pocket-bike (« réplique miniature » des plus gros modèles)

C’est en général la dirt bike qui offrira le plus de fiabilité et qui demandera le moins d’entretien.

La taille et le poids du conducteur seront déterminants pour la hauteur de selle ainsi que pour le modèle de machine. Beaucoup de pit-bikes par exemple ne seront adaptés que pour les poids les plus légers.

Tout dépendra ensuite de votre budget et du fabriquant des appareils. Il va falloir faire des recherches pour trouver la marque qui vous correspondra le mieux et lire scrupuleusement les notices d’utilisations propres à chacune. Sachez aussi qu’il existe des modèles machines 100% électriques.

Comment débuter ?

Si vous avez quelques réticences (bien naturelles) à l’égard de l’utilisation d’engins motorisés par vos enfants sachez qu’ils existent des stages de sensibilisation et des stages d’apprentissage dédiés aux enfants  que vous pourrez entre autre retrouver sur le site de la FFM. Vous pouvez encore plus encadrer la pratique de votre enfant en l’inscrivant dans une association sportive spécialisée (moto-club). Ainsi vous serez plus serein par rapport au respect des règles de sécurité et vos enfants profiteront d’avantage de leur activité.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, vous pouvez vous consulter cet article.

L’Équipe  vous remercie pour la lecture de cet article et vous souhaite une bonne continuation sur www.femmemagazine.fr