DOSSIER : Les huit Tendances Mode Printemps-Eté 2012

Le 2 avril 2012

On a attendu la fashion week avec attention, avec un peu d’anxiété aussi. Vais-je aimer, adorer, détester ? C’est à ce moment là que les créateurs nous invitent à découvrir les prochaines tendances.

Après avoir étudié les cahiers de tendances des bureaux de style, après s’en être inspiré, les créateurs ont imaginé ce que nous rêvons de porter. Certes, j’imagine que ce ne fut pas facile mais le résultat est là et les tops arpentant le catwalk se distinguent d’un créateur à un autre, en présentant les prochaines tendances Printemps Eté 2012.

Alors, que le printemps est à notre porte, voici ce que nous porterons toutes. Le sportwear se modernise, le pastel nous attendrit, le métissage inspire des imprimés ethniques, le graphique nous sculpte une nouvelle silhouette, le noir et blanc se fait présent, les fifties reviennent, les années 20 font un retour gagnant tandis que le plissé envahit notre penderie.

 
DOSSIER : Les huit Tendances Mode Printemps-Eté 2012

Le sportwear
Autrefois cantonné à notre jogging du matin, le sportwear devient couture et fait des infidélités aux baskets au profit de talons vertigineux. Au lieu de fouler les stades, on parcourt le bitume des villes. Cette saison, chaque styliste nous donne sa version du sportwear chic. Jogging, blouson, tshirt, l’ensemble refuse le négligé et mise sur le glamour. L’idée est de paraitre cool en associant pièce ultra féminine et pièce sportwear. La dégaine doit rester élégante. Pour se l’approprier, pensez aux couleurs gais, adoptez les talons surtout si vous portez le jogging qui doit être d’un tissu fluide. Le tshirt ne doit pas être trop large et ne faîtes pas l’impasse sur le make up.
Le pastel
Vert d’eau, jaune pâle, rose bonbon ou bleu acier, les couleurs guimauve envahissent les portants des boutiques. C’est la tendance la plus reprise cette saison et celle qui nous inspire le plus.  Adoptée en color block, elle devient même pointue et inspire un maquillage sucré où le rose est roi. On l’a vu chez Louis Vuitton, Cacharel ou encore Ralph Lauren. On s’approprie cette tendance très facilement. On mixe les couleurs, on ose le jaune pale en chaussures et même en total look. Il est difficile de faire de faux pas avec des couleurs aussi douces. Mon idée, évitez l’effet nunuche en accumulant les noeuds, les imprimés coeur et tout excès girly. L’allure doit être fraîche et c’est tout.
L’imprimé ethnique
C’est la tendance la plus difficile à suivre car ce type d’imprimé suggère une certaine maitrise du style. Selon moi, on évite les accumulations ou les mauvaises associations. On se rappelle toute de la tentative d’Anna Wintour qui a divisé la planète mode. L’idéal, c’est de l’utiliser à petites touches : foulards, poncho, robe ou bijoux. On retrouve des imprimés ethniques africain, aztèque ou encore apache. 
L’imprimé Graphique
La silhouette émergente a un look graphique. Fini les t-shirts ou sweat unis, les imprimés se parent d’extravagance. Asymétrie, découpage, lignes bicolores, géométriques, des échancrure, un imprimé en lamé, un petit air futuriste envahit nos dressings.
C’est un style à maitriser avant de s’y risquer. L’idéal est de l’adopter en robe ou en top et d’assumer pleinement.
Le noir et blanc 
Symbole du chic, le noir et blanc présent depuis des années revient en toute modernité. Cette saison, il quitte son univers BCBG et adopte des matières plus rock ( résille, cuir, transparence) contrastant avec d’autres plus luxe comme la soie ou la broderie. Le tout dans un contraste saisissant, comme le yin et le yang.
Pour le maîtriser sans virer bourgeoise vieillissante, pensez au cuir noir (une jupe ou un slim), aux chemises transparentes noires, au pull blanc ou au top en dentelle blanche. La touche couleur se trouvera dans le make-up : un beau rouge à lèvres couture.
Les fifties
Cette tendance reprend les codes hollywoodiens, l’époque où la femme, celle que l’on a vu dans Mad Men et chez Hitchcock, met en avant le glamour et l’ultra féminin. Cette femme fatale devient pin up et jette sa panoplie de looks débraillés pour un style plus dessiné à l’image d’Olympia le Tan qui, lors de sa cocktail party de Mars 2012, a fait apparaître une nuée de pin-up aux boucles brunes, ressemblant étrangement à Bettie Page.  

Les années 20
Les années folles marquent l’apparition de grands noms de la mode comme Coco Chanel. C’est une époque de gaieté, de libération joyeuse et de créativité.
La mode en fait une référence de la prochaine saison et a imaginé le retour de cette silhouette aux cheveux courts crantés. C’est aussi le symbole du masculin féminin : les costumes, la jupe sous le genou, les babies à brides, les bandeaux à cheveux, la robe satinée.
Le plissé
Chloe, Prada et Celine en ont fait leur it pièce de la saison. La jupe plissée reste la plus réussie en version midi. Si vous la préférez en version longue maxi, elle se plaira en sandale plate, les versions midi et mini préféreront des talons et pourquoi pas des boots. Elle est aérienne et colorée. Elle se plait avec un tshirt rentré ou une jolie blouse. Vous pouvez marquer la taille d’une large ceinture.

Sophie Tagel

Illustration : Lise Bdc