J'ai testé : la veilleuse nomade d'Oxybul

Le 6 février 2013 — Cocon, Veilleuse Enfant
veilleuse

veilleuse - J'ai testé : la veilleuse nomade d'OxybulQuasiment tous les enfants traversent, à un moment ou un autre, la « peur du noir ».
Les miens n’ont pas fait exception !

Avec 3 loulous de moins de 6 ans, et qui ont tendance à vite casser tout ce qui tombe dans leurs mains, lorsqu’il a fallu prendre une veilleuse, j’avais quelques exigences :

– Qu’elle soit solide (tant qu’à faire) : parce que la veilleuse qui va être baladée partout, faire des vols planés depuis le lit…

– Pas trop chère : parce que multiplié par 3, ça chiffre vite.

– Avec une certaine autonomie : parce que la veilleuse qui s’éteint automatiquement au bout de quelques minutes/heures et que ton gosse se réveille pile à ce moment là (et toi avec du coup)…

Ma famille, généreuse, m’en a offert deux-trois qui m’ont permis d’affiner mes exigences :

– Pas de veilleuse à garder branchée : sinon, pas top niveau sécurité et mon n°3 est le pro du tirage de prises !

Coup de bol, en me baladant chez Oxybul, je tombe sur ces veilleuses qui ont l’air pas mal du tout.

veilleuse4 - J'ai testé : la veilleuse nomade d'Oxybul

Deux ans après, le bilan est plus que positif

Déjà, niveau robustesse, rien à dire ! Mon petit dernier malmène la sienne : jetage de veilleuse contre le mur, dévalage d’escalier, elle a tout subi et nickel, elle n’a pas bronché !

Niveau autonomie, cette veilleuse se recharge sur secteur. Une fois rechargée, on reclipse l’embout lumineux à la coque. Je tiens facilement une semaine voir deux sans recharger ! Exit les piles qui te lâchent le samedi soir, quand ton stock est vide ! Exit le fil qui va jusque la prise !

Elle se balade donc facilement, pour la grande joie des deux grands qui se servent des leurs pour se rendre aux toilettes sans allumer les lumières !

Niveau luminosité, parfait. Ni trop éclairante, ni trop sombre, j’ai particulièrement appréciée le fait qu’elle s’adapte à la lumière ambiante. Elle s’éteint progressivement avec le lever du jour, et se rallume petit à petit avec le coucher du soleil.

Du coup, si 25€ pourrait paraitre un prix excessif, je trouve finalement le rapport qualité/prix très bon. D’autant qu’elle est garantie un an et que même après, Oxybul a bien voulu faire un échange (mais chut 😉 )

Seul point négatif : mes loulous ont vite compris comment ôter l’embout qui se branche de son capuchon. Du coup, je retrouve souvent N°3 en train de jouer avec la partie prise.

Un système plus compliqué serait le bienvenu, afin d’éviter tout accident je pense.

Je suis ravie de mes petites veilleuse. Elles tiennent le choc, font leur boulot et sont hyper pratiques ! D’ailleurs, n°3 emmène la sienne à la crèche sans problème, tant elle est pratique, petite et pas trop éblouissante et gênante pour les autres enfants.

Elle a d’ailleurs reçu le label « Parents testeurs » d’Oxybul, et en général, ces produits labellisés tiennent leurs promesses.

Je suis donc une convaincue, d’autant plus que les nombreux coloris et dessins permettent à chaque enfant d’avoir sa propre veilleuse bien reconnaissable !

Et vous, qu’avez-vous comme veilleuse ? En êtes-vous content ?

Vanessa Gabel, critique littéraire

.