L'allaitement choque ENCORE ?!! Réflexions d'une pro allaitement.

Le 12 septembre 2012
L allaitement choque ENCORE

L allaitement choque ENCORE - L'allaitement choque ENCORE ?!! Réflexions d'une pro allaitement.Nous sommes le 28 juillet 2009. Comme tous les jours depuis plusieurs mois maintenant, j’allume le PC de bon matin, histoire d’avoir connaissance des dernières publications de mes copines internautes et blogueuses, de me tenir informée de l’actualité et de prendre quelques minutes pour consulter mes courriels. Là, j’avoue, je suis restée scotchée !

Littéralement scotchée par cet article résultant d’un sondage, paru dans la Newsletter d’Infobebes.com… Son titre : L’allaitement choque !

Je me suis sentie, disons, dans l’incompréhension la plus totale… Un peu attristée même… Et, j’ose, révoltée !

Des bienfaits incontestables de l’allaitement maternel – que beaucoup s’accordent à reconnaître – je n’en dirai(s) qu’une expression personnelle : défenses immunitaires renforcées (ça c’est le côte Santé).

Retour au sujet : je ne comprends pas, d’une part, le terme « nudité » quand on parle allaitement ; selon les personnes sondées, hommes et femmes confondus, diverses catégories socio-professionnelles et de tout âge, c’est la vue du sein qui choque… Et encore, je vois très rarement une maman sortir la « gougoutte » au grand jour ; nous avons l’art et la manière de faire !

Les mères qui allaitent ne s’exposent pas non plus ; on ne fait pas de striptease, encore moins !

Nous voyons ceux que ça gêne nous regarder « très discrètement » avant de détourner le regard quand on les surprend ! MDR ! Je ne baisse jamais les yeux moi !

D’autre part, toute la question est là : est-ce « choquant » (dans ce contexte, je trouve que c’est vraiment un très vilain mot…), dans la plus belle simplicité, de nourrir un enfant ?

Pour toutes celles qui savent et pour les bébés qui en gardent de doux souvenirs, ces doux moments de peau à peau, ces moments de complicité et de fusion rien qu’à nous… Surtout à l’heure où l’on nous parle énormément bio, couches jetables, cotons bio, alimentation bio pour bébé à partir de 4-6 mois (pour rester dans le contexte), et j’en passe bien sûr ; quel paradoxe !

J’ai allaité GABRIEL (qui n’a d’ailleurs jamais été malade durant sa première année), j’allaite MAËL. Quand je fais le point, je me dis que finalement, à eux deux, je les aurais vraiment nourris partout (comme j’aurais dû le faire avec un biberon, le côté matériel en moins !) : au restaurant, dans un café, dans les magasins, chez le Doc, lors d’un rendez-vous avec le banquier, chez les amis, devant la famille… Le nombre de fois, et là, j’en souris encore, où j’ai mon petit en porte-bébé, en train de le nourrir et qu’un ami se penche au dessus pour voir le bébé : surprise ! En général, il rougit et j’ai le droit au traditionnel : « Ah, excuses-moi ! Je pensais qu’il dormait ou faisait un câlin ! En tout cas, tu es discrète ! C’est vraiment bien d’allaiter ! » Ce à quoi je réponds avec un grand sourire : « Ne t’excuse(s) surtout pas ! Si ça ne te gêne pas TOI, MOI et bébé ça ne nous gêne pas ! » Et il y a aussi ces femmes, qui viennent vers nous, qui nous regardent moi et bébé, toutes pleines de tendresse et d’admiration, et qui me félicitent même et m’encouragent à continuer, parce que c’est vraiment magnifique de voir une femme allaiter son enfant !…

« La meilleure alimentation pour bébé est celle choisie par maman » … (C. P.)

Et vous, que ressentez-vous en présence d’une maman qui allaite son enfant ?

Scriba Consilium

« relu et corrigé par Virginie de Passion Plume, correctrice partenaire »