L'apithérapie, qu'est ce que c'est ?

Le 25 janvier 2012

Du latin « apis » qui veut dire abeille et de « therapeia » qui veut dire soin, l’apithérapie est ancienne puisqu’elle était déjà utilisée en Egypte du temps de pharaons dans le processus d’embaumement.
Aujourd’hui, elle repose sur l’utilisation de produits de la ruche, récoltés, transformés ou sécrétés par les abeilles ; le miel, le pollen, la propolis, la gelée royale et le venin ; à des fins diététiques et ou thérapeutiques.

Le miel

Il est fabriqué par les abeilles à l’aide du nectar des fleurs. Composé à plus de 80 % de glucides (sucre), c’est un aliment très énergétique.

Le miel a vraisemblablement un rôle positif sur notre microflore intestinale puisqu’il améliorerait la croissance, l’activité et la viabilité des lactobacilles et des bifidobactéries très utiles puisqu’ils interviennent entre autre dans la modulation des défenses immunitaires spécifiques et non spécifiques.
Le miel est également une bonne source d’anti-oxydants car il contient des flavonoïdes.
Ces derniers permettent de lutter contre les radicaux libres du corps, permettant ainsi de prévenir l’apparition de certaines pathologies (maladies cardiovasculaires, certains cancers…).

De part certaines caractéristiques, le miel a un effet antibactérien notamment en cas d’ulcère gastro-duodéno ou d’inflammation gastrique.
Localement sur une plaie, il évite la prolifération des germes et des bactéries et favorise la cicatrisation (miel de thym surtout).

La propolis

Les abeilles la fabrique à partir de diverses résines issues de bourgeons et d’écorce d’arbres auxquelles elles ajoutent de la cire et de la salive.
Il s’agit d’un enduit qui recouvre toutes les surfaces intérieures de la ruche afin de la rendre plus solide et étanche.
Elle est également anti microbienne et anti fongique. D’un goût plus prononcé que le miel, la propolis est encore plus active que celui-ci.

Au niveau thérapeutique, la propolis est antibactérienne et antioxydante.
En prévention elle permet de renforcer le terrain des personnes sensibles aux infections hivernales.
Pure et en interne elle est très utile pour lutter contre les troubles ORL (maux de gorge, états grippaux, laryngite, rhume …)  et les d’infections des voies respiratoires (bronchite).
Au niveau de l’hygiène bucco-dentaire et de certains soins dentaires l’utilisation de  la propolis peut aussi être bénéfique (gingivite, glossite, mycoses de la muqueuse buccale à Candida Albicans…)
Sur la peau la propolis améliore et accélère la cicatrisation (brûlures, coupures, engelures…)
Elle a enfin des effets positifs sur les problèmes d’herpès génitaux, la vaginite et la prostatite.

Le pollen

Le pollen est la semence mâle produite par les étamines des fleurs.
Lorsqu’elles butinent la fleur, les abeilles accumulent le pollen sur leurs pattes et forment de petites pelotes.
Une foie à la ruche elles s’en servent comme nourriture.

Le pollen d’abeille est composé en grande partie de glucides, de protides et de lipides.
Il contient également des vitamines et de minéraux (calcium, magnésium, fer, silicium…)
Il est aussi constitué d’une petite quantité de substances immunostimulantes et d’antioxydants.

Côté santé, le pollen renforce le système immunitaire et a une action sur les radicaux libres à l’origine de l’oxydation cellulaire.
Il agit également sur de nombreux troubles de la prostate (hypertrophie bénigne, prostatite non bactérienne…).

Toutefois il convient d’être prudent sur la nature du produit car il peut à contrario entraîner des réactions allergiques graves chez certaines personnes (même à faible dose)

La gelée royale

Il s’agit d’une substance sécrétée par les jeunes abeilles nourricières.
Elle est destinée à l’alimentation des larves mais aussi et surtout de la reine qui est beaucoup plus grosse que les autres abeilles et qui vit 5 ou 6 ans alors que l’espérance de vie d’une ouvrière est d’environ 45 jours.

Elle contient entre 50 % à 65 % d’eau et de nombreuses autres substances (glucides, protides, des facteurs de croissance, des acides gras, des minéraux, des vitamines et des oligo-éléments).

Les bienfaits de la gelée royale sont multiples. Elle permet de réduire la fatigue physique et intellectuelle ainsi que le stress, elle améliore les performances physiques et intellectuelles, notamment la mémoire.
En période de convalescence ou en période hivernale, elle permet également de soutenir l’organisme grâce à ses actions immunostimulantes.
Au niveau du système cardiaque et circulatoire,  on note une action vasodilatatrice et hypotensive et une activité anticholestérolémique.
On l’utilise  aussi afin de  traiter les troubles menstruels ou encore ceux liés à la ménopause du fait de la présence de composés ayant une activité oestrogénique.
Tout comme pour les autres produits de la ruche il est préférable de commencer par une faible dose et de l’augmenter progressivement du fait de son potentiel allergène.

Voilà, vous savez tout sur la thérapie par les produits de la ruche, alors testez, vous y reviendrez! 🙂