Les précautions à prendre avant votre chirurgie esthétique

Le 5 octobre 2019
esth - Les précautions à prendre avant votre chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique ou réparatrice, comme toutes les autres chirurgies, comporte inévitablement des risques liés aux gestes pratiqués ainsi qu’aux médicaments et anesthésiques administrés au patient. Voilà pourquoi il est nécessaire de prendre toutes les bonnes précautions avant la date de l’intervention. Le but est de minimiser tous ces petits risques et faire en sorte que l’opération et la récupération se passent au mieux.

esth2 - Les précautions à prendre avant votre chirurgie esthétique

Voici donc quelques conseils à adopter avant votre opération de chirurgie esthétique :

S’assurer du sérieux du cabinet ou de l’équipe de chirurgie

C’est la première chose à faire. Des vrais professionnels vous fourniront normalement tous les autres conseils nécessaires au bon déroulement de l’opération et vous accompagneront au mieux tout au long de votre récupération. Choisissez un chirurgien qui a de l’expérience et de bons avis sur internet ou autour de vous, comme le Docteur Sylvain David par exemple, opérant au Centre Opéra, cabinet de medecine esthetique à nice.

Les dégâts esthétiques causés par des charlatans ne sont malheureusement pas rares dans ce domaine, et il vaut mieux mettre le prix pour un résultat réussi et durable, plutôt que de regretter toute sa vie.

Lire le devis et poser des questions au chirurgien

N’hésitez surtout pas à vérifier que tous les détails sont bien inscrits sur le devis que vous fournira le cabinet de chirurgie, et à poser toutes les questions que vous jugerez nécessaires au chirurgien, vos appréhensions, vos attentes, le lieu d’intervention, la durée, le rétablissement…

Fournissez-lui toutes les informations utiles et n’oubliez pas de lui signaler toute allergie ou tout antécédent médical, afin de ne pas être surpris par un incident le jour J, ou de mettre votre santé en péril.

Profiter du délai de réflexion

Le devis présenté devra être signé deux fois, à un intervalle minimum de 15 jours. C’est le délai de réflexion. Nous vous conseillons de bien prendre en considération ce temps-là pour vous poser les bonnes questions et décidez si vraiment vous souhaitez vous faire opérer. Entourez-vous d’autres médecins, généralistes et psychologues qui pourront vous donner un autre avis sur votre opération.

N’oubliez pas aussi que vous aurez le droit de refuser l’opération, même jusqu’à la dernière seconde.

Enfin, prenez le temps de calculer votre budget et la partie remboursée par la sécurité sociale et éventuellement votre mutuelle.

Merci d’avoir lu cet article et à bientôt sur FemmeMagazine.fr !