Les compléments alimentaires, effet placebo ou réelle efficacité ?

Le 12 décembre 2016
NutriLife

Les effets promis par certains compléments alimentaires laissent parfois rêveuse. Perte de poids, amélioration du sommeil, lutte contre la fatigue ou encore meilleur aspect de la peau, les possibles résultats ont de quoi convaincre les plus réticents. Malgré tout, les compléments alimentaires ne sont pas magiques. En effet, ils ne sont efficaces que dans certains cadres spécifiques. Par exemple, les extraits de thé vert, connus pour aider à déstocker les cellules graisseuses, n’auront de réel impact que dans le cadre d’un régime hypocalorique. Si vous mangez plus de calories que votre maintenance, il n’y a aucune chance que vous perdiez du poids grâce à une simple pilule.

Quels compléments alimentaires choisir, pour quels maux ?

De plus en plus de compléments alimentaires sont disponibles à la vente. Pour autant, tous ne se valent pas.

L’un des compléments les plus vendus en France est la L-Carnitine. Elle est réputée pour aider au déstockage des graisses, notamment en utilisant le gras directement comme énergie. Elle permet également d’améliorer ses capacités cognitives, dans une moindre mesure.

Si vous avez des troubles du sommeil, le zinc et le magnésium sauront sans aucun doute remédier au problème. Ils agiront en synergie pour rendre votre sommeil plus profond et plus réparateur.

Vous l’aurez compris, certains compléments ont un véritable impact sur le fonctionnement du corps humain. Il peut alors être intéressant de s’attarder sur le sujet.

De possibles dangers liés à ces compléments ?

Selon certaines études, plus de 15% de la population consomme quotidiennement des compléments. Un chiffre qui soulève la question d’une possible dangerosité. Rassurez-vous, un complément alimentaire, pris dans de bonnes conditions et sans surdosage ne représente aucun danger pour la santé.

Il est toutefois conseillé de ne pas croiser les usages avec d’autres compléments pouvant agir en synergie. Si vous avez le moindre doute, demandez conseil à une personne qualifiée, par exemple le gérant de la boutique où vous achetez vos comprimés.

Il serait dommage d’avoir l’effet inverse de celui escompté, pas vrai ?