Apprendre l’anglais : les méthodes qui marchent vraiment

Par Jade Tran , le 12 novembre 2022 - 3 minutes de lecture
sejour apprentissage langue - Apprendre l’anglais : les méthodes qui marchent vraiment
Alors que l’on pourrait penser que l’anglais est rentré dans notre vie quotidienne – au restaurant, à la télé, sur les campagnes publicitaires, etc. – et que nous sommes donc devenus complètement bilingues ; l’apprentissage de la langue de Shakespeare reste compliqué en France. Dans moins d’un mois, EF publiera son baromètre de la maîtrise de la langue anglaise en France (pays classé actuellement à la 31ème position) : serons-nous remontés dans le classement mondial ?

Les débuts en anglais pour nos enfants

L’enseignement de l’anglais commence maintenant en classe de primaire. Nos têtes blondes ramènent chansons et comptines anglaises à la maison (refrains que nous apprenions à notre époque au collège…) et commencent de plus en plus tôt l’apprentissage des langues étrangères : un plus pour le cerveau qui se développe et a besoin d’être stimulé dès le plus jeune âge.

Si vous souhaitez accompagner votre enfant dans son initiation, il existe de nombreux livres, mais également des dessins animés que les enfants peuvent regarder en anglais.

L’anglais au collège

Les heures passées à regarder des séries en anglais et l’enseignement à distance n’ont pas forcément aidé nos enfants à développer leur oral. Il est vrai qu’ils sont confrontés tous les jours à l’anglais mais ne sont pas encouragés à le parler de manière régulière.

On peut avoir en classe un ou une assistante native mais cela ne représente que très peu d’heures par semaine. Les voyages scolaires en Angleterre pour quelques jours sont aussi fréquents mais cela n’arrive en général qu’une fois par an donc pas forcément évident d’échanger avec son correspondant. Apprendre l’anglais évolue il reste des progrès à faire.

Méthodes d’apprentissage qui marchent

Comme l’adage le dit, c’est en pratiquant une langue qu’on la retient. Le meilleur moyen reste toujours de l’étudier à l’étranger. Que ce soit en partant en Erasmus, ou en séjour linguistique pour une période plus courte, ou en partant par vos propres moyens sur place – et si possible en immersion complète pour vous garantir un séjour où vous ferez des progrès notoires -, partir à l’étranger vous assure de pratiquer la langue, d’échanger avec des locaux et de forcer votre cerveau à penser en anglais.

Le plus des séjours longs ?

Vous pouvez faire du tourisme en même temps ! Il existe de très nombreuses destinations, outre les plus populaires qui restent toujours Malte et l’Angleterre. Pourquoi ne pas partir en Australie pour les fêtes de fin d’année, ou aux Etats-Unis à l’occasion de Thanksgiving ou encore en Irlande pour ne pas vous retrouver de l’autre côté de l’Atlantique ?

Avant de partir, vous pourrez bien sûr faire quelques cours de remises à niveau : sur Internet ou via différentes applications. Mais c’est véritablement en immersion (favorisez la famille d’accueil pour échanger quotidiennement en anglais) que vous ferez le plus de progrès et que vous vous sentirez le plus à l’aise pour échanger. Pensez également au Tandem pour échanger avec un natif dans votre ville. Ainsi, vous acquérez encore plus de mots et d’expressions usurelles. L’époque de « Bryan is in the kitchen » est révolue !