Tout savoir sur les tapis de sol pour bébé !

Par Louisa Sanches , le 22 février 2022
tapis sol bebe - Tout savoir sur les tapis de sol pour bébé !

Les bébés sont les êtres les plus fragiles physiquement. Faute d’avoir une connaissance assez insuffisante du monde extérieur, ils ont besoin des parents, d’un membre de la famille et une nourrice pour prendre soin d’eux. Le soin d’un bébé comprend sa santé, son alimentation, son physique, son éducation, et même son environnement. Alors, quand on arrive au point de choisir un tapis d’éveil, on est souvent confronté à plusieurs choix. Pour vous aider, veuillez poursuivre la lecture de cet article.

L’environnement du bébé

L’environnement d’un bébé, c’est l’espace de vie où il passe la majeure partie de sa journée. Il peut s’agir d’un salon, d’une chambre ou d’un coin de la maison. Cet espace doit être adéquat aux besoins d’un bébé, aux divertissements de tout genre, par exemple, des jouets, des peluches, des hochets et des tapis.

Le tapis de sol pour bébé

Durant la semaine qui suit la naissance, le bébé reste la majorité du temps dans vos bras ou dans son propre berceau. Par contre, dès que votre enfant s’éveille, il prendra plaisir à bouger son corps en toute liberté, car il commencera à découvrir son corps et ses mouvements. De ce fait, il est important de le mettre dans un environnement spacieux. Mais, pour cela, la meilleure chose à faire, c’est d’opter pour un tapis d’éveil.

Le développement et la construction de la motricité d’un bébé se fait généralement sur le sol. Il peut, de là, regarder autour de lui et essayer d’attraper les objets autour de lui. Ensuite, son premier réflexe sera de commencer à se rouler sur le côté. Puis, il se mettra à plat ventre et reviendra à sa position initiale. Il pourra, au fur et à mesure que les jours passent, commencer à se déplacer à quatre pattes, à s’asseoir et à se déplacer. Les autres avantages que présente un tapis de sol sont les suivants :

  • garder le bébé en toute sécurité ;
  • aider à amortir les chocs sans blesser l’enfant ;
  • faire développer les sens du bébé.

Comment choisir le tapis de sol ?

Il existe de nombreuses marques offrant des tapis de sol pour bébé à différents prix. Mais, ce choix se base-t-il uniquement sur le prix ? La réponse évidente est non. Pour cela, voici, les différents critères pour faire le bon choix.

La première : l’épaisseur

L’épaisseur est un critère très important lors du choix d’un tapis vu que le bébé tend à se mouvoir beaucoup, il risque de chuter. Afin d’éviter que cela ne se produise, il est impératif que l’épaisseur d’un tapis soit à 2 cm au moins. Un tapis si épais, le rend aussi confortable pour le bébé dans n’importe quelle position : assis ou allongé. Il sera aussi lourd, c’est-à-dire, qu’il sera fixé à même le sol sans bouger, ni glisser.

La deuxième : la dimension

Il existe différentes dimensions d’un tapis de sol. En général, ceux présents sur le marché ont une dimension de 120 cm par 120 cm. C’est un espace suffisant pour un bébé. En revanche, il est préférable d’avoir un plus grand pour donner assez de liberté pour bébé dans ses mouvements. Si le bébé sort après deux ou trois mouvements, on revient au risque de chute à même le sol, ce qui est très dangereux.

La troisième : les couleurs

Le choix des couleurs est assez important pour un bébé. Beaucoup s’induisent en erreur par un choix d’un tapis multicolore. Ce n’est pas l’idéal, car le tapis, lui-même, ne sera pas le centre d’intérêt que cherche le bébé à avoir. On sait tous que les petits enfants sont facilement attirés par les couleurs vives, alors que le tapis ne sert qu’à être un espace de jeu, de détente et de confort. On doit donc, lui apporter moins de stimulant envers les couleurs du tapis en favorisant les couleurs neutres telles que le beige, le bleu clair ou le jaune pâle. Ces couleurs vont passer inaperçues chez l’enfant, ce seront les jouets qui l’attireront encore plus par leurs formes, couleurs et fonctionnements. En résumé, le tapis de sol pour bébé garantit d’abord sa sécurité et développe sa motricité, en ayant plus d’espace à se mouvoir.