Maison : Tout savoir sur l’assainissement de l’eau

Le 3 octobre 2017
5ef0408126bc7482c77ef80573f81232 - Maison : Tout savoir sur l’assainissement de l’eau

L’assainissement de l’eau est un processus essentiel au sein d’une maison. Il consiste à l’évacuation et au traitement des eaux usées vers une zone spécialement conçue. Il existe 2 types d’assainissements : collectif et individuel.

L’assainissement collectif

Ce terme désigne les systèmes d’assainissement dédiés au grand public. Dans ces infrastructures se déversent les eaux sales et usées des habitations environnantes.  L’eau émanant de ces dispositifs est ensuite traitée. 

Concernant les habitations éloignées de ces zones, l’installation d’un système d’assainissement individuel est de rigueur. Avant de mettre en place ce dispositif, il doit subir les contrôles du SPANC. Ce service public d’assainissement non collectif se charge notamment de vérifier si le système respecte les normes en vigueur. 

Dans le cas où un équipement d’assainissement n’est pas conforme aux lois, ce même organisme est en droit d’exiger des mesures pour réhabiliter, voire remplacer l’installation. Concernant le coût de l'assainissement collectif, mieux vaut se référer à un spécialiste.

L’assainissement individuel ou non-collectif

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un système d’assainissement destiné aux particuliers, et donc à un logement précis. Il doit être installé lorsque la maison se trouve loin du dispositif collectif ou à la demande du SPANC. Ce dernier peut obliger les propriétaires à changer de système d’assainissement en cas de constatation de non-conformité de l’installation. Une fois le dispositif remis aux normes, il faudra le faire inspecter une nouvelle fois par ce service public. 

Le remplacement de l’installation d’assainissement peut aussi émaner du propriétaire lui-même. Il fait alors appel à des spécialistes pour étudier le terrain et mettre en place ledit système. À la fin des travaux, le SPANC sera de nouveau sollicité pour un contrôle.

Bon à savoir

Le propriétaire doit choisir entre la filière traditionnelle et la filière agréée lors du projet d’installation d’un assainissement individuel.

Concernant la filière traditionnelle, les équipements nécessaires sont la fosse septique et l’épandage. Concernant la filière agréée, qui est la plus utilisée de nos jours, le matériel varie en fonction du dispositif sélectionné (micro-station d’épuration, filtre compact,…).