Se chausser de manière éco responsable : l’essentiel à savoir

Par Jade Tran , le 20 octobre 2022 , mis à jour le 20 octobre 2022 - 4 minutes de lecture
jeune femme pyjama chaussons - Se chausser de manière éco responsable : l'essentiel à savoir

Sachant que l’industrie du textile est l’industrie la plus polluante après celle du pétrole, certaines enseignes ont relevé le défi d’une production plus éco responsable. La gent féminine est particulièrement gâtée par les professionnels avec divers articles comme des chaussons pour femme à la fois tendances et respectueux de l’environnement.

Pourquoi se chausser plus éthique ?

 

 

Les chaussures, chaussons, baskets et espadrilles éco responsables sont réputés pour être durables et ultrarésistants. Ces propriétés allongent l’intervalle de temps entre l’achat de nouvelles paires et réduisent le nombre de pièces d’habillement en fin de vie finissant à la décharge. Opter pour des modèles éthiques fait donc du bien à la planète, mais aussi à votre portefeuille.

En termes de confort et de praticité, les articles écologiques n’ont rien à envier aux modèles traditionnels. Ils sont doux, respirables et faciles à entretenir.

Quels sont les matériaux à privilégier pour se chausser écolo ?

Les matériaux utilisés pour la confection des chaussures, des espadrilles, des baskets et des chaussons éco conçus varient selon le modèle, mais aussi selon l’aspect et la qualité recherchés.

  • Le lin recyclé

Le lin est le textile par excellence pour concevoir des espadrilles et des mules éco responsables. C’est une matière noble dont la plantation ne requiert ni irrigation ni pesticide. Le lin est très apprécié pour sa légèreté, mais aussi pour sa résistance. Il convient parfaitement aux fortes chaleurs de l’été, notamment grâce à sa grande capacité d’absorption.

  • Le coton recyclé

Le coton en lui-même n’est pas une matière première très bénéfique pour l’environnement. Son exploitation exige un volume considérable d’eau, mais aussi de pesticide. La meilleure option pour profiter de ses nombreux avantages sans ruiner la planète reste donc le recyclage.

  • Le cuir de raisin

Semblable à du cuir grainé, le cuir de raisin est très résistant et facile à nettoyer. Il s’obtient en mélangeant le marc de raisin à de l’huile végétale et du polyuréthane à base d’eau. Il est surtout utilisé pour la fabrication de sneakers.

  • La laine recyclée

Les fils en laine recyclée possèdent les mêmes caractéristiques que les fils neufs. Ils sont très robustes et ont une forte résistance à la rupture. Cette matière séduit également par sa douceur et sa chaleur.

  • La fibre de bambou

Tout comme pour le lin, la culture du bambou n’est en aucun cas gourmande en eau. Nettement plus absorbante que le coton bio, la fibre de bambou sert le plus souvent de doublure intérieure pour les espadrilles et les chaussons. Elle est aussi douce, respirante et possède des propriétés antibactériennes.

  • Le plastique recyclé

Une fois récupéré, broyé et filé, le plastique des bouteilles usagées se transforme en un tissu semblable à du coton. Il est résistant, respirant et son recyclage ne requiert aucune utilisation de produits toxiques ou polluants. Ce matériau est idéal pour confectionner des sneakers et des espadrilles.

  • Le cuir d’ananas

Il provient des parties non comestibles de l’ananas comme les feuilles ou la peau. Il permet de fabriquer des sneakers vegan, biodégradables et avec un design quasi similaire à celui des baskets en cuir traditionnel.

  • Le cuir de cactus

Issu de feuilles de cactus séchées et broyées, ce textile hérite de l’apparence et des propriétés du cuir animal. Ses atouts résident aussi dans sa grande durabilité et dans la facilité de son entretien.

  • Le caoutchouc et le latex recyclé

Le caoutchouc recyclé est principalement utilisé pour les semelles des sneakers. Il permet de préserver la planète en réduisant l’exploitation et l’utilisation de matières neuves. Quant au latex, il sert principalement à la production de semelles intérieures à mémoire de forme.