L'argile, ce n'est pas que pour les mamies ;)

Le 17 août 2012
L argile ce n est pas que pour les mamies

L argile ce n est pas que pour les mamies - L'argile, ce n'est pas que pour les mamies ;)L’argile est un minéral naturel au fort pouvoir absorbant (elle capte un grand nombre de molécules) et adsorbant (elle fixe des substances).
Elle est connue depuis la nuit des temps mais est toujours d’actualité.
On la retrouve partout, ce qui prouve sa grande efficacité que ce soit pour les soins cosmétiques, pour drainer l’organisme ou pour désinfecter une plaie par exemple.

Il existe différentes sortes d’argile plus ou moins fortes et de couleurs différentes (verte, blanche, rouge, rose) et ayant chacune des propriétés et des indications qui leur sont propres.
Elles peuvent selon les cas êtres utilisées en externe sous forme de cataplasmes, de bain… ou en interne par voie buccale, rectale ou encore vaginale.
En cosmétique l’argile est à la base de nombreux produits tels que les masques, les shampooings, les dentifrices ou encore les crèmes de rasage.

Leurs actions sont multiples puisqu’elles sont, selon le type d’argile utilisée :

–       dépurative

–       antiseptique

–       anti douleur

–       cicatrisante

–       revitalisante…

Vous pouvez même l’enrichir d’huiles essentielles pour une action plus ciblée.

Le tableau ci-dessous présente différents types d’argile avec leurs principales actions et leurs  modes d’utilisation :

USAGE INTERNE

USAGE EXTERNE

                                                                 KAOLINITE (argile blanche)

Inflammation de la muqueuse digestive

Gastrite

Ulcère

Colite

Masque du visage (argile rouge aussi)

Erythèmes (notamment érythèmes fessiers des bébés)

ILLITES, SMECTITES, KAOLLINITES (argile verte)

Drainer

Revitaliser

Système digestif (diarrhée, douleur abdominales, parasitoses, amibiases)

Peau (acné, eczéma, psoriasis)

Grossesse (nausées, vomissements, brûlures d’estomac, mycose vaginale)

Allaitement (assainissement du lait en cas de toxémie)

Assainie l’eau

Traumatisme (plaie, râpures des enfants, brûlure, irritation…)

Système ORL (otite, sinusite, angine, douleurs dentaires)

Système ostéo- articulaire (fracture, entorse, rhumatismes, torticolis, cervicalgie…)

Système cutané (morsure, démangeaison, piqûre d’insecte, abcès, furoncle, panaris, zona, mycose, varicelle en bain)

Esquarre

Contre- indications :

Les argiles ont donc un champ d’action très large.
Toutefois il convient de noter quelques contradictions.

En interne :

–       argile + paraffine car risque d’occlusion

–       constipation

–       hypertension artérielle

–       espacer la prise d’argile des médicaments ou contraceptifs oraux (2h00 minimum)

En externe :

Pace maker, Stérilet, Varices.

Précautions d’emploi :

Il est important de conserver l’argile à l’abri de l’humidité et assez loin d’autres substances (médicaments, compléments alimentaires…) du fait de son fort pouvoir absorbant.

De même lorsque l’on utilise de l’argile, celle-ci ne doit entrer en contact avec un objet métallique.
Une cuillère en bois sera donc parfaite pour la mélanger.

En cas de cataplasmes, pensez à ne pas laisser poser plus d’une heure sinon, l’argile « relargue » ce qu’elle a aspiré.

En bref, l’argile c’est LE produit à toujours avoir chez soi !

L’avez-vous essayé ?

Marie-Cécile Gauguin