La gemmothérapie, l’alternative santé 

Le 23 août 2018
d8908dcc7a28c4af24db8515bc8d8d3f 800x450 - La gemmothérapie, l’alternative santé 

La France compte plus de 300 médecines alternatives – l’Organisation Mondiale de la Santé en dénombre quant à elle 400 à travers le monde – médecines qui rencontrent de plus en plus de succès. Et pour cause, entre les machines et autres appareils intrusifs ou encore l’un des 90 médicaments à éviter, se soigner de manière traditionnelle peut s’avérer être dangereux. Preuve en est, la dangerosité du paracétamol, des médicaments opiacés ou encore ceux à base de valsartan qui enflamment la toile ces derniers temps. Il convient donc de redoubler de vigilance et surtout de demander l’avis de son médecin praticien avant de se soigner. Dans un tel contexte, les médecines alternatives et complémentaires permettent d’échapper aux effets secondaires dans certains cas. C’est également une bonne alternative dans un contexte où la médecine est de plus en plus déshumanisée, expéditive. En moyenne une visite dure douze minutes. À la recherche du bien-être, du confort, les médecines ‘alternatives’, ‘complémentaires’, ‘douces’, ‘parallèles’, ‘traditionnelles’ ou ‘non conventionnelles’ permettent alors de traiter certains de nos maux avec efficacité. À plus forte raison, que certaines sont prise sont de plus en plus prise en charge par les mutuelles. Si l’homéopathie, la médecine traditionnelle chinoise, l’ayurvédique ou encore l’acupuncture et l’hypnose sont les plus connus, il en est une qui séduit de plus en plus : la gemmothérapie

La gemmothérapie, la thérapie par les bourgeons

La gemmothérapie ou l’embryophytothérapie est une forme de phytothérapie qui utilise les tissus embryonnaires des arbres ou des plantes pour soigner certaines affections. Communément appelée ‘médecine des bourgeons’, il s’agit de se soigner grâce aux végétaux. Pierre précieuse des plantes, les tissus embryonnaires – bourgeons, jeunes pousses et radicelles – présentent alors de nombreux principes actifs bénéfiques pour le corps. Ces derniers sont alors macérés dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine afin de concentrer les principes actifs. Cela peut alors se présenter « sous forme de macérât » ou sous la « forme 1D ». La différence entre les deux étant le nombre de dilutions et la durée de préparation. La forme 1D est une solution dix fois plus diluée que le macérât original notamment et ne comprend pas d’eau. Quoi qu’il en soit, les bienfaits sont nombreux. 

La gemmothérapie, plantes et bienfaits

Les tissus embryonnaires de certaines plantes sont plus utilisés que d’autres. On retrouve alors le gui pour son action de régulation cardiaque, le tilleul, le romarin et l’amandier pour détoxifier l’organisme. Le cassis, lui, est préconisé pour réduire les douleurs articulaires, apaiser le système respiratoire – rhinites allergiques, allergies aiguës – le système rénal, apaiser la peau – urticaire, psoriasis, eczéma, acné – mais aussi pour agir sur le système nerveux en combattant la somnolence, la migraine ou encore la fatigue notamment. À l’image du cassis, le figuier permet aussi de lutter contre la fatigue, physique et/ou mentale. Quant au thym, employé en gemmothérapie il améliore la qualité du sommeil. Pour les problèmes de circulation, l’aubépine est idéale. L’amandier et le tilleul réduisent les niveaux sanguins de triglycérides et agissent comme anticoagulant, ce qui permet de prévenir les maladies cardiovasculaires. Et, pour renforcer la flore intestinale, rien de tel que le noyer. Les douleurs et autres inconforts menstruels dus à la ménopause notamment seront apaisés avec le framboisier.  

Bref, entre le cassis, le romarin, le noyer, le framboisier, l’aubépine, le noisetier, le marronnier, le bouleau, le pin, la vigne entre autres, la nature et plus particulièrement les tissus embryonnaires du monde végétal recèlent de bienfaits pour renforcer la santé. Rien de tel dès lors que de se rapprocher d’un herboriste, d’un phytothérapeute, d’un homéopathe, d’un naturopathe ou de tout autre thérapeute ayant une connaissance des plantes médicinales, pour se soigner au naturel. Et, si cela reste contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes, mais aussi pour les personnes cardiaques ou souffrantes de troubles de la coagulation et d’hypertension, la gemmothérapie s’adresse à toute la tribu, animaux de compagnie compris !