Un confort hormonal optimisé avec le Lycoprosta

Activé 3 mai 2018
4716bed9770cf5e737a8f6f8a041666c 1200x675 - Un confort hormonal optimisé avec le Lycoprosta

La prostate peut être problématique à cause de l’âge, elle est à l’origine de plusieurs inconvénients qu’il est possible de supprimer à l’aide d’un complément alimentaire. Le Lycoprosta a été spécialement conçu pour cet usage.

Quels sont les bienfaits du Lycoprosta ?

Les troubles prostatiques sont souvent le signe d’une perte de vitalité masculine, mais également d’une grande fatigue et d’un inconfort urinaire. Pour éviter ces désagréments, le Lycoprosta apporte un réel bienfait à tous les hommes susceptibles de se retrouver dans cette situation. Avec des plantes et des minéraux, cette formule apporte quelques points forts : 

  • Les dysfonctionnements de l’andropause sont atténués
  • L’action hormonale des hommes est améliorée
  • Le stress oxydatif est limité

Une cure de 3 mois pour un maximum de vitalité

C’est un complément alimentaire, et non un médicament, mais il mérite toutefois la plus grande précaution. L’avis d’un médecin est le bienvenu, il pourra vous accompagner dans cette démarche et vous conseiller quelques solutions supplémentaires. Le Lycoprosta est vendu sous la forme de 60 capsules que vous devez prendre pendant une cure de trois mois à raison de deux capsules par jour. C’est un moyen simple afin de retrouver un véritable confort hormonal et ce n’est pas une méthode contraignante. Il suffit de suivre la posologie pour constater les premiers effets positifs. En fonction de ces derniers, il est possible de renouveler la cure. 

Quelques conditions à prendre en compte avant de commencer 

Comme c’est le cas pour de nombreux compléments alimentaires, il est préférable d’être rigoureux puisqu’il y a des effets secondaires. Les personnes qui souffrent de la vésicule biliaire ne doivent pas avoir recours au Lycoprosta. C’est aussi le cas pour celles qui ont un traitement anti-diabétique. Il n’y a toutefois pas d’autres problèmes à prendre en compte. Si les symptômes persistent, un médecin pourrait vous épauler et vous proposer un traitement.