Abyss de Bruno Cathala, Charles Chevallier Illustrations Xavier Collette

Le 19 décembre 2015
Abyss plateau 800x466 - Abyss de Bruno Cathala, Charles Chevallier Illustrations Xavier Collette

a3bb0b272c388b432cd2ccfa4099a9cb - Abyss de Bruno Cathala, Charles Chevallier Illustrations Xavier Collette
Jeu Abyss

Les jeux de société sont un bon moyen de se retrouver en famille ou entre amis autour d’une table, aujourd’hui je voudrais vous présenter Abyss, édité chez Bombyx.

Un jeu de stratégie accessible assez rapidement.

L’histoire d’Abyss se déroule au fond des océans, depuis des siècles, des créatures règnent sans partage mais bientôt, le Trône sera vacant… Et si c’était le moment de vous en emparer ?

Ce qui frappe quand on ouvre la boite de jeu c’est la qualité des illustrations, Xavier Colette a fait un travail remarquable, chaque carte, chaque personnage est une réussite. Abyss est un très beau jeu. Le plateau et les nombreuses cartes forment un univers superbe.

Abyss card seigneurs - Abyss de Bruno Cathala, Charles Chevallier Illustrations Xavier Collette

Cliquez sur l’image pour découvrir le jeu dans la boutique de notre partenaire

La mise en place est simple, chaque participant reçoit une perle (la monnaie dans ce jeu) et quand son tour débute il a le choix entre trois actions :

La prospection : explorer les profondeurs à la recherche d’alliés, c’est à dire explorer la pioche afin de trouver la meilleure carte.

Demander du soutien au conseil en récupérant des cartes non choisies par ses adversaires.

Ou recruter les meilleurs seigneurs grâce aux cartes alliés.

Le jeu est assez simple à appréhender mais tout de même tactique, les cartes alliés sont en effet réparties en 5 familles : les Crabes (rouges), les Poulpes (Bleu), les Hippocampes (Jaune), les Coquillages (Vert), et les Méduses (Violet). Chaque carte possède une valeur (de 1 à 5), ce sont ces familles qui vous permettront de recruter des seigneurs. Chaque carte seigneurs comporte un « coût », il faudra avoir les bonnes cartes en main pour pouvoir les recruter.

Abyss card - Abyss de Bruno Cathala, Charles Chevallier Illustrations Xavier Collette

Certains de ces seigneurs vont vous permettre de bloquer ou de pénaliser vos adversaires, d’autres vous donnent des capacités supplémentaires ou encore plus de points de victoire. On ne choisi pas ses seigneurs à la légère.

D’autant plus que les seigneurs (mais pas tous) permettent aussi de contrôler des lieux qui vous rapporterons des points de victoire à la fin du jeu.

Il va donc falloir choisir sa stratégie, un seigneur rapportant plus de points de victoire aura en effet une influence moindre, la où un seigneur possédant des pouvoirs rapportera peu de points de victoire. A vous de trouver un juste équilibre en ne perdant pas de vue le jeu de vos adversaires, dans Abyss il faut aussi savoir ruser pour s’emparer des seigneurs avant les autres.

Abyss plateau - Abyss de Bruno Cathala, Charles Chevallier Illustrations Xavier Collette

Le problème des jeux de stratégie par rapport aux party game (où il faut par exemple mimer ou dessiner pour gagner des points) réside dans la différence de niveau entre un habitué du jeu et un débutant.
Ici, même s’il faut un peu de temps pour appréhender les caractéristique des seigneurs, une personne jouant sa première partie aura de réelles chances de gagner.

De plus pas de lancé de dé dans Abyss, la chance n’a donc pas beaucoup sa place dans votre victoire (même si cela fait une excuse de moins en cas de défaite).

Abyss est un vrai coup de cœur, visuellement bluffant il permet de passer un très bon moment entre amis, stratégique mais accessible à tous, il plaira autant aux débutants qu’aux joueurs chevronnés. 

Abyss est jouable de 2 à 4 joueurs à partir de 14 ans et il faut compter une petite heure pour faire une partie.

Pour en savoir plus sur le jeu visitez le site dédié.

Si vous aimez le jeu une extension qui rend le jeu encore plus riche est disponible sur le site de notre partenaire !

Et vous aimez vous les jeux de société ? 

Pour ne rien rater de notre actualité, suivez-nous sur FacebookTwitter et Google + et abonnez-vous à notre Newsletter.

Crédits photos : Asmodée