L’affiche officielle des Internationaux de France 2016 enfin dévoilée

Le 29 janvier 2016
0ab0ceabdf8de95bf1ed8836d4b086f3 - L'affiche officielle des Internationaux de France 2016 enfin dévoilée

0ab0ceabdf8de95bf1ed8836d4b086f3 - L'affiche officielle des Internationaux de France 2016 enfin dévoilée
L’affiche officielle des Internationaux de Tennis de Roland Garros 2016

C’est l’artiste français Marc Desgrandchamps qui a signé l’affiche de Roland-Garros 2016.

 

Il a choisi, à travers sa peinture figurative, de mettre en scène l’un des gestes techniques les plus esthétiques du tennis : le service.

 

L’élégance, l’une des valeurs incontournables de Roland-Garros, se trouve parfaitement incarnée par l’affiche de l’édition 2016, réalisée à la gouache.

 

En plaçant au premier plan de son œuvre des jambes paraissant interminables, Marc Desgrandchamps réussit à sublimer le geste du service, révélé par un astucieux jeu d’ombre.

« J’ai construit cette affiche en m’appuyant sur des photos de joueuses des années 60 car il me semble que le tennis de ces années-là était peut-être moins efficace mais plus artistique. J’y ai trouvé un ton et une couleur qui m’intéressaient. Cela m’a vraiment donné l’idée de restituer l’attitude du corps tout entier dans l’ombre portée. C’est elle qui concentre toute l’énergie, alors que les jambes sont en position relâchée, de détente », explique Marc Desgrandchamps.

Grâce à l’ombre du service au second plan, il parvient également à donner une certaine profondeur à cette œuvre réalisée sur papier.

« L’ombre est une chose très présente dans mon travail. Je suis très attentif à la mobilité des ombres, dans mes tableaux elles ont une sorte d’autonomie », précise l’artiste.

L’artiste :

 

Né en 1960 en Haute-Savoie, Marc Desgrandchamps propose une peinture immédiatement identifiable : de grands formats aux fonds bleu-gris sur lesquels se détachent des silhouettes humaines ou animales aux contours fondus, en transparence et en superposition. Elle résiste néanmoins aux interprétations trop simples. Des scènes s’y jouent dans la profondeur du tableau, le temps y est comme suspendu et les références à la peinture, à la photographie et au cinéma sont très présentes.

Ses expositions au Musée d’art contemporain de Lyon (2004), au Centre Pompidou (2006) et au Musée d’art moderne de la Ville de Paris (2011) ont contribué à faire de lui, un des artistes français les plus en vue sur la scène internationale.

 

Moi je trouve cette affiche particulièrement réussie, et vous ?

 

Pour ne rien rater de notre actualité, suivez nous sur FacebookTwitter et Google + et abonnez-vous à notre Newsletter.

Crédit photo :  © Marc Desgrandchamps-Galerie Lelong / FFT 2016