Les enquêtes de l’inspecteur Higgins de Christian Jacq

Le 25 février 2016

a2429d666fe7ce4e9cc4add5ad02bfd0 - Les enquêtes de l'inspecteur Higgins de Christian Jacq
Tome 19

Chaque année, avec un rythme de métronome, Christian Jacq nous livre les dernières aventures de l’inspecteur Higgins.

 

À raison de quatre tomes par an mélangeant réédition et nouveauté ce sont déjà vingt tomes qui ont été publiés.
Voici la présentation des trois dernières aventures parues de cette très efficace série policière.


18 – Le crime du Sphinx

Higgins18 325ec - Les enquêtes de l'inspecteur Higgins de Christian Jacq
Cliquez sur l’image pour découvrir la BD dans la boutique de notre partenaire

Le sphinx, un pistolet utilisé lors d’un hypothétique crime passionnel.

Le sphinx, manié par le présumé coupable lors de la reconstitution du drame, alors que l’accusé, un richissime industriel, ne cesse de proclamer son innocence, qu’il finira bien par prouver. Et cette reconstitution se termine par… un meurtre ! Jamais Scotland Yard n’a été confronté à une telle situation, et à deux crimes parfaits, puisque le meurtrier, innocent du premier, a forcément été manipulé pour commettre le second et ne peut donc être considéré comme responsable. Au bord du gouffre, le super intendant Marlow voit sa carrière brisée.

À moins que Higgins, au nom de l’amitié, ne parvienne à élucider l’énigme.

Un de mes tomes préféré, l’intrigue est très prenante et le doute est permis jusqu’à la dernière page. Ce meurtre, dans le meurtre est une excellente idée qui emballe le récit. Un très très bon tome !

8/10

19 – Le tueur du vendredi 13
Higgins19 91669 - Les enquêtes de l'inspecteur Higgins de Christian Jacq

Cliquez sur l’image pour découvrir la BD dans la boutique de notre partenaire

Les malédictions du vendredi 13 ? Une vieille superstition à laquelle personne ne croit plus !

Pourtant, lorsque Scotland Yard reçoit des menaces du tueur du vendredi 13, force est de constater qu’il a déjà commis douze meurtres et qu’il en annonce un treizième pour le prochain vendredi 13 ! Plus personne n’a envie de plaisanter, d’autant que la future victime pourrait être Sa Majesté en personne ! À l’inspecteur Higgins d’identifier ce mystérieux tueur en série et d’interrompre sa croisade criminelle, tout en se méfiant d’un redoutable chat noir.

J’ai moins accroché avec cette enquête, peut-être le thème qui m’a moins intéressé, ce tueur en série qui veut assassiner la reine. Pas un mauvais moment de lecture bien au contraire, cela reste un bon policier, mais ce n’est pas mon préféré.

6/10

20 – Justice est faite
Higgins20 8fd26 - Les enquêtes de l'inspecteur Higgins de Christian Jacq

Cliquez sur l’image pour découvrir la BD dans la boutique de notre partenaire

Pour un juge londonien de premier plan, un assassin est un homme comme les autres et, quel que soit l’atrocité de ses crimes, il faut songer à le réinsérer dans la société.

Malheureusement pour lui, quelqu’un n’est pas de son avis et considère qu’il est temps de mettre un terme à la carrière de ce magistrat.
Sa brutale disparition risquant de provoquer de sérieuses perturbations, qui d’autre que l’inspecteur Higgins pourrait éteindre l’incendie ?

Mais découvrir son auteur ne sera pas aussi facile que prévu.

Un récit plus classique pour ce vingtième tome mais avec un personne vraiment intéressant, ce juge qui pense que chacun peut avoir droit à une seconde chance nous questionne sur notre rapport à ceux qui sont derrière les barreaux et qui sortiront un jour. Encore une fois une bonne enquête.

7/10

Les enquêtes de l’inspecteur Higgins est une série policière efficace est attachante, des tomes courts, qui se lisent rapidement mais à l’intrigue savamment mise en place, difficile de ne pas faire le parallèle avec Agatha Christie et l’inspecteur Poirot. Chritian Jacq écrivain prolifique et talentueux sait parfaitement nous tenir en haleine, vivement le tome 21 !

Et vous quelle enquête de l’inspecteur Higgins avez-vous préféré ?

Pour ne rien rater de notre actualité, suivez-nous sur FacebookTwitter et Google + et abonnez-vous à notre Newsletter.

Crédits photos : J Éditions