...

« Pas son Genre » de Lucas Belvaux. Adaptation du roman éponyme de Philippe Vilain

Par Sid-Ahmed Bachiri
Modifié le
Lecture: 1 minutes
Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Le film « Pas son Genre » de Lucas Belvaux, c’est la rencontre improbable de deux êtres radicalement opposés.

Elle, jolie, pétillante, bourrée de charme, drôle, positive, rieuse, pleine d’entrain.



Lui est beau mais un peu froid, carrément sérieux, un rien placide.

 

Elle est coiffeuse, lui professeur de philosophie, écrivain.

Il lit Kant, elle chante dans les karaokés.

 

Elle habite Arras, il vient de Paris.

Elle élève seule son fils, il ne veut pas d’enfant.

 

Les antipodes s’attirent, parviennent à s’aimer ( ?)  et s’alimentent l’un l’autre de leur différence. Jusqu’à quel point ?

 



 

Réponse à la fin du film. A l’image de l’héroïne !

 

Pas si bébête qu’on voudrait nous le faire croire. Courageuse et fière. Droite dans son cœur de femme. A voir pour la danse insolite de ces entités, romanesques à leur façon.

 

Pour la pétillante Emilie Dequenne et sa bonne humeur communicative. Parce que, comme elle, on a envie d’y croire. Et qu’en femme moderne, elle s’invite dans nos consciences. « Pas son Genre » de Lucas Belvaux, une bien jolie comédie romantique…

 

Un petit bijou de printemps à déguster entre copines. Et vous, avez-vous aimé ?

 

Crédits photo : allociné

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.