Disneyland Paris offre un lifting à Pirates des Caraïbes

Le 24 août 2017
7f24662850a57014391b66080ca05f90 - Disneyland Paris offre un lifting à Pirates des Caraïbes

Avec le récent épisode de Pirates des Caraïbes qui a été dévoilé dans les salles obscures, Disneyland Paris a décidé d’offrir un petit coup de jeune à son attraction. Les visiteurs sont donc les bienvenus pour découvrir cet environnement fraîchement rénové. 

Disney souffle sa 25e bougie avec une rénovation d’une attraction

Alors que certains visiteurs cherchent avec ferveur les personnages Disney, d’autres auront une seule envie, celle de découvrir le nouveau concept de Pirates des Caraïbes. Cela est aussi en lien avec l’anniversaire du parc qui a tout de même fêté ses 25 années. Une remise à neuf n’est pas passée inaperçue pour les passionnés qui ont été nombreux à se précipiter dans le parc au cours de l’été. 

Captain Jack’s vous invite à déguster un bon repas

L’attraction Pirates des Caraïbes avait été fermée à cette occasion pendant près de six mois, il est donc l’heure d’ouvrir à nouveau les portes afin d’enthousiasmer les petits comme les adultes. Les visiteurs seront rapidement captés par la barque, les bateaux abandonnés, les trésors ou encore cette lune qui est projetée dans ce décor très réjouissant. Tous les éléments du film sont au rendez-vous, les passionnés pourront ainsi se lancer dans une recherche effrénée en effectuant des comparaisons très minutieuses. Les adeptes de Disneyland Paris auront aussi le privilège de découvrir une rénovation du restaurant qui est désormais transformé en Captain Jack’s.

14 millions de visiteurs se croisent à Disneyland Paris chaque année

Tous les pirates sont les bienvenus dans cette enceinte afin de déguster un bon plat dans une ambiance très satisfaisante. Cette rénovation a été onéreuse puisque le montant déboursé avoisinerait les 620 millions d’euros. Le parc de Paris doit donc rentabiliser cet investissement en captant l’attention des visiteurs qui sont tout de même près de 14 millions à pousser la porte tous les ans.