Nos conseils pour occuper votre bébé en avion

Par Louisa Sanches , le 23 février 2022 , mis à jour le 7 octobre 2022 - 4 minutes de lecture
occuper bebe avion - Nos conseils pour occuper votre bébé en avion

Quand la saison des vacances arrive, on a tendance à rêver de voyager et de changer d’air et d’horizon, mais pour les parents, ce n’est pas aussi simple que cela. Voyager seul avec un bébé en bas âge pendant plusieurs heures constitue un vrai challenge, qui pourrait même dissuader de prendre de longs vols.

Les enfants, et surtout, les bébés deviennent souvent colériques, et ce, à cause des inconforts qu’ils ressentent lorsqu’ils voyagent en avion à cause des changements de pression atmosphérique qu’ils ressentent sans oublier les bourdonnements d’oreille au décollage et à l’atterrissage. Pour vous aider à voyager tranquillement avec un bébé dans un avion, on vous propose aujourd’hui quelques astuces pour l’occuper.

Astuces pour occuper son bébé en avion

Voyager avec de jeunes enfants, notamment les bébés, n’a jamais été facile, surtout pendant les longs vols, voici quelques conseils pour vous aider à occuper votre petit ange :

Préparez à l’avance de petits jeux de voyage. Les jeux sont le moyen le plus sûr pour occuper un bébé. Les petites boîtes avec des motifs, de petits livres avec des images colorées et les petits jeux à bruits auront de quoi occuper le bébé un petit moment.

Les jeux de langage peuvent aussi être très utiles, ils ne nécessitent aucun matériel, il vous suffit juste d’utiliser votre imagination, vous pourrez même vous amuser à créer de petites comptines. Vous pourriez aussi opter pour les petites devinettes, elles captent très bien l’attention des enfants.

Emportez des histoires, des livres avec des images colorées, surtout si vous avez l’habitude de lui lire des livres, cela vous permettra de l’occuper et de le distraire pour un bon moment. En dernier lieu, en cas de nécessité absolue, proposez à votre bébé des dessins animés sur écran, cela reste un dernier recours, mais il vous aidera énormément à faire passer un mauvais quart d’heure.

Les conseils à prendre en considération avant d’embarquer dans l’avion

Avant d’embarquer dans un avion avec un bébé en bas âge, il faut veiller à prendre quelques précautions, que ce soit pour votre bien ou pour le bien de votre petit ange :

  • N’oubliez pas d’emporter les papiers importants, tels que votre carte identité et votre passeport dans le cas où vous voyagez à l’étranger.
  • Faites boire votre bébé, que ce soit avant le décollage ou au moment de l’atterrissage, cela lui évitera d’avoir mal aux oreilles et ainsi vous évitera les hurlements.
  • Prévoyez une petite visite chez le pédiatre. Dans le cas où une petite otite se présente, il lui sera déconseillé de prendre l’avion.
  • Un sac bébé est indispensable, notamment pour prendre des couches, de petites compotes et un biberon, autrement dit, le nécessaire pour le bien de votre petit ange.
  • De petits jeux qui aideront à l’occuper au moins pour quelques minutes, tels que des livres d’images, de petites poupées, des voitures, etc.
  • Dans le cas où votre bébé commence à s’ennuyer, faites quelques pas dans l’avion, cela changera un peu son humeur.
  • Dans le cas où vous avez la possibilité de choisir l’heure du vol, prévoyez la mi-journée. Après le repas, votre bébé fera une petite sieste et ainsi le temps passera plus vite.
  • Changez la couche de votre bébé avant le décollage pour éviter de vous encombrer avec dans l’avion.

Que faut-il emporter lors d’un voyage en avion avec bébé ?

Voyager avec un bébé dans un avion est totalement différent du fait de voyager en voiture ou en train. De ce fait, il faut prendre des objets essentiels qui vous aideront. La première chose à ne pas oublier c’est bien un porte-bébé, il aidera à bercer le bébé au moment des cris, et surtout, au moment de monter et de descendre de l’avion.

Un porte-bébé est aussi important pour prendre des couches, le tapis à langer, quelques lingettes, une tenue de rechange, des biscuits, une boisson, comme du jus de fruits, de l’eau, du lait, etc., l’essentiel étant que la contenance de ses liquides ne dépasse pas les 100 ml. Pensez également à une attache sucette pour éviter d’égarer la sucette. Sans oublier une petite trousse de médicaments comme du paracétamol, des gouttes nasales, etc.