Grossesses – Dans quels cas faut-il consulter rapidement ?

Le 22 octobre 2016
GROSSESSE DOULEURS FI7VRE SAIGNEMENT

De nombreux désagréments peuvent survenir en début de grossesse, sans présenter de réelle gravité. L’important est de distinguer ces petits ennuis de véritables complications : certains signes doivent vous amener à consulter impérativement.

GROSSESSE DOULEURS - Grossesses - Dans quels cas faut-il consulter rapidement ?

Des saignements

Les saignements sont fréquents en début de grossesse et peuvent avoir des significations très différentes. Ils justifient dans tous les cas une consultation.

Devant tout saignement en début de grossesse, il faut penser à une possible grossesse extra-utérines, d’où la nécessité de voir un médecin.

Ils peuvent aussi être le premier signe d’une fausse couche (les fausses couches surviennent dans 20 % des grossesses et sont liées à une mauvaise qualité de l’œuf ; leur fréquence augmente avec l’âge). Heureusement, l’origine du saignement est le plus souvent anodine et se situe à l’extérieur du col de l’utérus ou bien au niveau d’un petit vaisseau à l’insertion du placenta, provoquant un léger décollement des membranes ou du placenta, habituellement sans conséquence. Une échographie permettra le plus souvent de vous rassurer en montrant que l’œuf est bien dans l’utérus, grandit et a un cœur qui bat.

[table]
Âge,Taux moyen de fausses couches
Avant 35 ans,15 %
Entre 35 et 39 ans,18 %
De 40 à 45 ans,34 %
Au-delà de 45 ans,53 %
[/table]

Des douleurs intenses

Lorsque des douleurs intenses du bas-ventre avec sensations de coliques surviennent , il faut à nouveau penser à une possible grossesse extra-utérine et consulter. Ces douleurs peuvent aussi être liées à des contractions de début de fausse couche.

Heureusement, il s’agit souvent de douleurs d’origine digestive, parfois liées à une constipation. Des sensations de pesanteur en relation avec la sensibilité accrue des muscles et des ligaments du petit bassin peuvent aussi très souvent les expliquer. Elles sont sans gravité.

En pratique, si vous souffrez de douleurs modérées, parlez-en en consultation. Si elles sont intenses, demandez conseil rapidement ou consultez en urgence.

De la fièvre

En cas de fièvre qui dépasse 38 ° C pendant plus de 24 heures, consultez d’urgence . Il peut s’agir d’une infection urinaire ou d’une listériose, qui demandent toutes deux à être traitées sans retard.

En cas de diarrhée

Tentez en premier lieu de boire de l’eau de riz ou de carotte. Éventuellement, prenez des médicaments qui agissent par leurs propriétés absorbantes comme de l’actapulgite (Mucipulgite), ou de l’oxyde et du sulfate de magnésium. Si cela ne s’améliore pas, consultez votre médecin, qui vous prescrira peut-être du diphenoxilate ou du lopéramide. Il s’assurera enfin qu’il ne s’agit pas d’une infection plus grave.