Votre corps vous parle!

Le 16 mars 2012

Les douleurs peuvent être purement physiques mais aussi peuvent découler d’un état émotionnel déséquilibré ou d’un moral en berne.

La colère, le stress, la jalousie, etc… sont le résultat de contradictions avec vous même et perturbent le système nerveux et/ou digestif.

Si les mots ne sont pas exprimés, le corps l’exprimera par des maux.
Cela veut tout dire et est d’une vérité criante !
Toute émotion négative rentrée, non exprimée s’imprimera dans le corps.

Alors que faire ?
Si exprimer vos émotions, vos besoins est difficile pour vous, tournez-vous vers :
* la respiration consciente (inspiration en gonflant le ventre pendant 5 secondes, retenez votre respiration 5 secondes, expirez en rentrant le ventre pendant 7 secondes).
* les fleurs de Bach qui sont des élixirs floraux mis au point par le Dr Bach et qui a découvert que certaines fleurs à une certaine dilution avaient un impact sur les émotions négatives et mettre en avant les émotions positives.
* un sport qui vous plaît, régulièrement.
* supplémentez-vous en omégas 3 si besoin qui ont un impact direct sur le système nerveux et sur l’humeur.
* riez ! hé oui, rire libère des endorphines (les hormones du bonheur) et envoie des vibrations dans tout l’organisme, vibrations qui libèrent les tensions et permet une libération des émotions négatives.
* soyez heureux ! cela peut faire sourire car pas si évident que ça mais cherchez bien vous trouverez bien des raisons d’être heureux finalement !
Dans le meilleur des cas, la parole est le meilleur des déclencheurs pour prendre conscience de ce qu’il se passe.
Si notre inconscient essaye de nous fausser les pistes (inconsciemment), le corps, lui, ne sait pas mentir alors écoutons le, respectons le et écoutons ses besoins parce qu’après tout, c’est notre meilleur ami.
Selon les endroits où les douleurs se logent, un décodage est nécessaire pour savoir ce qu’il se passe.
Alors il est temps de s’écouter et d’envoyer des messages d’amour à ce corps qui nous accompagne toute notre vie.