Les erreurs à éviter quand on change de cuisine

Par Nadia Belkacem , le 27 août 2018 , mis à jour le 12 octobre 2018 - 4 minutes de lecture

Refaire sa cuisine représente parfois un important investissement. Aujourd’hui, cette pièce est devenue l’élément central de la maison au point que certains la veulent, à l’image des Américains, complètement ouverte sur le reste des pièces du logement. Les trois principaux critères de choix restent généralement la fonctionnalité, l’esthétique ainsi que la durée de vie des matériaux et des appareils. Beaucoup de particuliers tombent dans les pièges qui leur feront regretter leur choix quelques mois plus tard. Voici quelques erreurs à ne surtout pas commettre.

Suivre scrupuleusement la mode

L’univers de la vente de cuisines aménagées est particulièrement concurrentiel de sorte que toutes les enseignes tentent de coller aux dernières tendances déco. Est-ce une bonne solution que de choisir le modèle dans la tendance ? Il est clair que non, car certains effets de mode sont très temporaires. Vous risqueriez d’avoir un design complètement démodé au bout de deux ans, surtout si les matériaux ne sont pas de bonne qualité (comme le contreplaqué par exemple). Si la mode vintage, moderne ou rustique semble rester ancrée dans la durée, il n’est pas certain que vous ne vous lasserez pas de vos faux carreaux de ciment très rapidement. Évitez donc les couleurs trop marquées. Privilégiez les matériaux neutres, de bonne qualité. Vous apporterez la touche d’originalité avec des objets que vous aurez tout le loisir de remplacer au gré de vos envies.

Vouloir la copie conforme du modèle d’exposition

Ce que vous voyez en magasin ou sur les pages des catalogues ne ressemble en rien à votre future cuisine. Mettez-vous bien en tête que ce sont des espaces entièrement créés pour la photographie ou l’exposition. Votre pièce ne fait pas la même taille, n’a pas la même luminosité, la même hauteur sous plafond. Certains diront que les meilleures cuisines aménagées sont chez Atlas. Une chose est sûre : il faut faire confiance à un cuisiniste qui propose des aménagements adaptés à la forme de votre pièce, plutôt que vouloir à tout prix recréer ce que l’on voit sur les pages d’un magazine. Premièrement, vous êtes certains d’avoir des conseils personnalisés et des professionnels qui penseront les fonctionnalités et l’organisation des rangements en fonction de vos propres habitudes de vie. Deuxièmement, vous bénéficierez de l’expertise de professionnels qui sauront s’adapter même aux plus petits espaces ou aux surfaces atypiques.

Vouloir tout faire soi-même

À moins d’être vous-même des professionnels du bâtiment, il est généralement déconseillé de se lancer seul dans les travaux sans expérience. Tout d’abord, la construction d’une cuisine nécessite de respecter des normes assez précises en matière de sécurité, mais aussi de forme, comme la hauteur du plan de travail si vous voulez y encastrer des appareils électroménagers par exemple. Il est impératif de se renseigner au préalable sur les tailles standards des appareils. Ensuite, il est nécessaire de s’y connaître en plomberie et en électricité. Certaines assurances peuvent par exemple refuser de vous rembourser un sinistre si certains gestes n’ont pas été réalisés par une personne certifiée. Enfin, le coût d’une cuisine étant très important, il serait dommage de multiplier vos frais si vous deviez refaire des travaux de bricolages mal réalisés. Vous devriez alors supporter le surplus d’achats de mobilier, les frais de réparation éventuels et ceux de l’installation de la nouvelle cuisine.