Comment entretenir sa literie ?

Le 16 août 2018 — Cocon, Literie
Comment entretenir sa literie ?

Pour goûter au plaisir d’un sommeil réparateur, vous veillez à ne pas vous coucher trop tard et à éteindre les écrans, mais pensez-vous assez à l’importance de votre literie ? Elle doit être en bon état, mais aussi propre et régulièrement entretenue. Un détail souvent oublié, mais important pour éviter les odeurs ou les parasites qui peuvent transformer vos nuits en véritables cauchemars.

entretien literie e1534440022387 - Comment entretenir sa literie ?

Les gestes qui préservent votre literie au quotidien

Un spécialiste du matelas comme Novoly conseille de s’équiper d’un matelas présentant une bonne ventilation. La transpiration est en effet la principale ennemie de votre literie. Elle s’infiltre à l’intérieur du matelas, créant des zones d’humidité, foyers de bactéries qui vont former des moisissures. Avec la poussière, ces moisissures attirent les acariens et puces de lit, qui compromettent gravement l’hygiène de votre matelas. Avant d’en arriver là, il est préférable d’adopter les gestes qui permettent de le garder sain et frais.

L’aération

C’est le geste de base qui va éviter les dégâts de la transpiration. Le plus simple est de passer régulièrement l’aspirateur sur le matelas, tout en l’inspectant. La bonne habitude d’aérer en grand une chambre tous les matins a comme but aussi de faire respirer la literie en éliminant au passage les odeurs de la nuit.

L’hygiène des draps

Pensez à les changer toutes les semaines pour faire de votre lit un cocon doux et frais. Des draps propres sont agréables au contact de la peau et aident à s’endormir paisiblement après une rude journée.
Petit truc qui étonnera les maniaques du rangement : ne refaites pas votre lit trop vite le matin, mais laissez-le perdre plutôt son humidité en remettant cette tâche à plus tard.

L’hygiène du sommier

On l’oublie trop souvent, mais notre literie est composée d’un tandem sommier/matelas.
Le sommier joue un rôle important dans l’évacuation de l’humidité. Préférez-le à lattes pour une évacuation optimale. Tout comme le matelas, il a besoin d’un bon dépoussiérage et d’être aéré régulièrement. Comme le matelas aussi le sommier se retourne, au moins deux fois par an. Cette précaution d’hygiène minimise son état d’usure. Certains l’aspergent d’HE de lavande qui a la propriété d’éloigner les parasites.

Quand le grand nettoyage s’impose

Vous avez fait un séjour prolongé au lit pour cause de convalescence et vous avez l’impression que votre literie dégage une odeur désagréable ? N’hésitez pas à envisager un nettoyage à fond du matelas. L’opération est simple et demande simplement un peu de temps et d’organisation.

Rendez-vous dans votre quincaillerie et choisissez votre détergent : eau oxygénée ou ammoniaque.
Vous en mélangerez une tasse à un seau d’eau claire pour en frotter le matelas mis à nu. Il est préférable de se mettre à la tâche le matin, dans l’idéal par une belle journée ensoleillée. La literie aura le temps de sécher tranquillement, idéalement en extérieur, pour être assainie par le soleil. À l’aide du mélange, frottez le matelas avec un linge humide et rincez-le avec une éponge. Lorsqu’il est presque sec, saupoudrez-le avec du bicarbonate de soude qui absorbera les odeurs. Éliminez ensuite le bicarbonate de soude avant de refaire le lit.

Si votre matelas est tâché, il faut éviter de l’imbiber d’eau pour prévenir les fameuses moisissures.  Il est préférable de frotter la tâche avec un chiffon imbibé d’eau oxygénée ou d’ammoniaque et de passer ensuite le sèche-cheveux. De bonnes habitudes, comme une housse qui isole les draps du matelas, peuvent aussi aider les personnes transpirant beaucoup à garder une literie plus saine. Le lit des enfants lui, doit obligatoirement être équipé d’une alèse pour le protéger des pipis au lit nocturnes.

L’aération est la clé qui permet de minimiser la présence de poussières et d’acariens dans un matelas, à l’origine de nombreuses allergies Ces parasites non-visibles à l’œil nu font partie de notre environnement, mais ne doivent pas trop proliférer dans notre lit. Entretenir le couple matelas/sommier reste le meilleur moyen de limiter leur présence pour des nuits saines et agréables.