Guide d’achat d’un purificateur d’air : comment choisir le bon modèle?

Le 8 août 2020
purificateur air 800x450 - Guide d'achat d'un purificateur d'air : comment choisir le bon modèle?

Allergie au pollen, asthme, animaux de compagnie… les maladies respiratoires sont une réalité de plus en plus présente et leur prévalence ne cesse d’augmenter. Si c’est votre cas, vous avez peut-être envisagé d’acheter un purificateur d’air (ou même recommandé par le personnel de santé), un appareil qui ressemble beaucoup aux climatiseurs mais qui a pour mission de rendre un meilleur air que celui qui est piégé.

Dans ce guide d’achat de purificateurs d’air, vous trouverez une explication simple de leur fonctionnement et de la manière de choisir un purificateur d’air qui répond à vos besoins. Aussi, une sélection de certains des modèles les plus intéressants.

Comment fonctionne un purificateur d’air?

La mission d’un purificateur d’air chez soi ou au bureau est d’éliminer les éléments présents dans l’air : pollen, acariens, poussière, fumée de tabac… en général, les polluants. Par conséquent, il rend l’air plus propre et dans certains cas, avec moins d’odeur, puisqu’il piège les particules aromatiques et volatiles qui en sont responsables.

vidéo: PURIFICATEUR D’AIR – germes, poussières, pollen, virus, bactéries et pollution

Pour retenir ces particules, elles capturent d’abord l’air de l’environnement à l’aide d’un ventilateur et, après être passées par un système de filtrage où les impuretés sont piégées, l’air retourne dans la pièce.

Bien qu’il existe plusieurs technologies pour purifier l’air, telles que les précipitateurs électrostatiques ou l’utilisation de l’ozone, comme nous l’avons déjà mentionné, celle qui est utilisée au niveau commercial est les filtres à haute efficacité.

Les filtres à haute efficacité offrent une solution efficace et sûre. Cependant, elles ne sont pas parfaites, ce qui nécessite leur remplacement régulier pour continuer à remplir sa mission. En fait, le point de départ pour choisir un purificateur d’air sera précisément de savoir quel degré de rétention il offre.

La capacité de rétention du filtre qui intègre le purificateur d’air est fondamentale, car elle détermine la qualité de l’air qui sortira dans la pièce. En ce sens, la recommandation est de rechercher et choisir le meilleur purificateur d’air qui ont des filtres HEPA (High Efficiency Particulate Air) et non « de type HEPA ».

Quelle est la taille de la pièce à purifier?

L’aspect suivant à évaluer est de connaître les mètres cubes de la pièce dont nous allons purifier l’air. Comme pour l’air conditionné, il n’est pas identique de fonctionner dans une pièce de 10 mètres carrés que de conditionner une pièce de 50 m^3.

Pour dimensionner la pièce, nous allons simplement calculer son volume. C’est-à-dire : sa surface multipliée par sa hauteur. Les purificateurs d’air offrent dans leurs spécifications ces données ou une approximation de la surface à purifier.

Il est important de connaître ces données pour pouvoir dimensionner nos besoins de purification, afin de ne pas rester à court ou d’investir plus que nécessaire dans un épurateur surdimensionné.

Autres facteurs à prendre en compte dans le choix d’achat d’un purificateur d’air

  • La puissance – Parallèlement aux besoins d’épuration, la puissance nécessaire pour la réaliser dans les délais prévus par le cahier des charges est également nécessaire. En général, plus nous avons de mètres cubes à couvrir, plus nous aurons besoin d’énergie. Cette puissance est généralement donnée en fonction du débit d’air purifié par unité de temps. En cas de manque de puissance, le purificateur d’air serait obligé de fonctionner plus longtemps, ce qui, à long terme, affecterait à la fois les performances de l’appareil, sa durée de vie et sa consommation électrique.
  • Le bruit – Il est facile de négliger le problème du bruit lorsqu’on choisit un purificateur d’air, une erreur que nous paierons dès que nous le sortirons de sa boîte et le mettrons en service. S’il est vrai qu’en raison de ses dimensions, il s’agit d’un appareil portable, nous devons tenir compte du fait que le purificateur d’air fonctionnera dans notre maison en permanence, en notre présence et parfois lorsque nous dormons ou que nous effectuons des activités qui requièrent le silence. En ce sens, il est intéressant de jeter un coup d’œil au niveau de bruit généré, en recherchant toujours ceux qui sont plus silencieux ou qui ont un mode nocturne. Cependant, l’utiliser dans la chambre du bébé n’est pas la même chose que le mettre dans un bureau. Pour avoir une idée des niveaux de bruit, quelques notes : le niveau idéal pour dormir est inférieur à 30 dB et le bruit généré par un réfrigérateur qui fonctionne bien se situe entre 30 et 50 dB.

Après avoir passé en revue les facteurs fondamentaux, il y en a d’autres qui peuvent nous intéresser.

  • Comment ils sont traités et s’ils sont programmables?. Alors que les modèles les plus basiques sont contrôlés sur place à partir de l’appareil lui-même, il existe des modèles programmables avec une télécommande ou même avec une application permettant de le faire fonctionner par télématique. Bien qu’ils ne soient pas aussi populaires que les climatiseurs ou les aspirateurs, il existe déjà quelques modèles qui peuvent être intégrés dans la maison intelligente, de sorte que nous pouvons les gérer à l’aide d’un assistant vocal.
  • Ils comprennent des capteurs qui fonctionnent de manière autonome, détectant les variations de la qualité de l’air et des particules, ce qui permet d’ajuster à la fois leur temps de fonctionnement et la puissance utilisée.
  • Qu’ils disposent de technologies supplémentaires qui complètent la purification des filtres HEPA comme l’ionisation, le charbon actif ou la lumière ultraviolette. Ainsi, ceux avec filtre à charbon supplémentaire sont intéressants si l’on cherche à neutraliser les odeurs, les ioniseurs aident à neutraliser les particules et les UV à neutraliser les bactéries accumulées dans les filtres.
  • La fréquence de remplacement des filtres. La durée de vie d’un filtre HEPA est limitée et, bien que le fabricant fournisse généralement un délai approximatif pour son remplacement, il existe des modèles qui indiquent comment cette pièce essentielle se détériore.

Quelques modèles de purificateurs d’air

LR-330 Beurer Confort – Le Beurer Comfort LR-330 (205 euros) nettoie l’air et l’humidifie en même temps. Il se compose d’un système de filtrage à trois niveaux avec pré-filtre, filtre à charbon actif et HEPA. Ses filtres sont lavables, il dispose de 3 niveaux de fonctionnement et d’un écran pour un contrôle facile.

Rowenta PU6020 Intense Pure Air XL – Si vous avez besoin d’un purificateur d’air pour toute votre maison, le Rowenta PU6020 Intense Pure Air XL (239 euros) offre une solution performante et peu bruyante, intéressante en termes de performances et de coût. En contrepartie, ce n’est pas le moins bruyant ni le plus économe en énergie. Doté d’un système de capteurs qui quantifient le degré de pollution de l’air et activent sa mise en route, il offre quatre niveaux de filtration avec un pré-filtre pour les particules les plus grosses, un filtre à charbon actif pour les odeurs, les gaz et les composés organiques volatils, le filtre HEPA et un quatrième type NanoCaptur, indiqué pour le formaldéhyde. Son fonctionnement est intuitif, avec un panneau de contrôle qui change de couleur en fonction de la qualité de l’air, un indicateur de changement de filtre et une minuterie.