Réduire les factures énergétiques avec quelques aménagements

Le 13 octobre 2020
img energetiques amenagements 800x529 - Réduire les factures énergétiques avec quelques aménagements

Les changements climatiques aidant, les variations excessives de température nous amènent à chercher des solutions pour un mieux-être dans nos maisons. Ainsi, nous faisons usage de beaucoup d’appareils destinés à nous offrir plus de confort. Hélas, la plupart de ces appareils ont pour source d’énergie l’électricité ; ils sont donc à la base de la hausse de nos factures d’électricité. D’un autre côté, pour la cuisson de nos aliments, nous utilisons pour la plupart du gaz. Le chauffage de l’eau pour la douche ou le bain entraîne aussi à son niveau une certaine consommation. Au bout du compte, entre l’électricité et le gaz, les factures énergétiques sont alors souvent très élevées. Heureusement, il est possible de réduire sa consommation d’énergie en effectuant quelques travaux et achats. Vous souhaitez réduire le coût des factures que vous recevez de votre fournisseur d’énergie électrique ou de gaz ? Voici quelques aménagements qui devraient vous aider à avoir des factures moins salées.

Adopter un chauffage optimal : le poêle à granulés

Le chauffage est l’un des plus grands pôles de consommation d’énergie dans une maison. S’il est performant et efficace, il permettra donc de réaliser d’importantes économies d’énergie. Par exemple, un système de chauffage qui est vieux d’une vingtaine d’années est a priori désuet et consommerait une grande quantité d’énergie. Il convient donc de le remplacer par un chauffage plus récent et dont les caractéristiques tiennent compte du réchauffement climatique. L’idéal est d’opter pour un système de chauffage à condensation ou à basse température.

Il existe sur le marché des chaudières dont la source d’énergie est un combustible (gaz, pétrole, bois, granulés de bois, etc.). L’Agence de la transition écologique promeut l’usage des chaudières à condensation ou à combustible pour leurs performances énergétiques. Elle indique que l’usage d’un chauffage au gaz à condensation permet d’économiser entre 15 et 20 % de gaz naturel. Cette économie de gaz influence naturellement le montant à payer chaque mois au fournisseur.

Les bénéfices du recours à ce type de chauffage se font remarquer dès sa mise en place. Outre le chauffage au gaz à condensation, vous pouvez faire des économies avec un poêle à granulés de bois. Le choix d’une chaudière ayant pour source d’énergie des granulés de bois est intéressant à plusieurs égards. Depuis plusieurs années, le prix de l’énergie (électricité et gaz) ne cesse de grimper. Il est certain que cette augmentation continuera dans les prochaines années. Alors, l’achat d’un poêle à granulés vous sera donc très utile sur le court et le long terme. Les granulés de bois constituent un combustible bon marché. À titre de comparaison, un sac de granulés de bois par kWh coûte environ 6,31 centimes d’euros. Or, 1 kWh d’électricité coûte en moyenne 17,07 centimes d’euros et le gaz propane est à environ 15,32 centimes d’euros le kWh.

Le poêle à granulés de bois peut être utilisé comme chauffage d’appoint pour plus de performances.

visu energetiques amenagements quelques - Réduire les factures énergétiques avec quelques aménagements

Renforcer l’isolation de la maison

Pour faire des économies sur les factures énergétiques de votre maison, vous devez faire le diagnostic des pertes de chaleur. Ainsi, vous identifierez les zones par lesquelles s’échappe la chaleur produite par le chauffage. Lorsqu’il n’y a pas de système d’isolation performant, les déperditions énergétiques sont énormes. Et pour cause, des échanges thermiques se font entre l’intérieur et l’extérieur. Vous devez donc renforcer l’isolation de votre logement avec des matières isolantes de qualité. L’isolation peut se faire sur différentes parties de la maison et selon plusieurs méthodes.

Les combles d’un logement sont responsables d’importantes déperditions de chaleur. C’est pour cette raison que leur isolation est une priorité lors de la rénovation d’une maison. Lorsque les combles de votre logement sont efficacement isolés, vous pouvez réduire de 30 % vos factures énergétiques. Selon la nature des combles (aménageables ou non-aménageables), il faudra bien sûr adopter la bonne méthode d’isolation. Si les combles sont aménagés, l’isolation peut être effectuée au niveau des rampants. S’il s’agit de combles non-aménageables ou difficilement accessibles, le soufflage est la méthode la mieux indiquée. Comme les combles, les murs peuvent être isolés de l’intérieur. Ce type d’isolation offre d’ailleurs un double avantage. Il permet d’empêcher les flux thermiques entre l’intérieur et l’extérieur, puis d’isoler le logement des bruits externes.

Vous pouvez également faire isoler votre habitation par l’extérieur pour réduire vos dépenses énergétiques. Pour ce faire, un isolant sera posé sur les murs extérieurs. Ensuite, une couche de matière isolante de finition sera appliquée. Les isolants peuvent être d’origine minérale, végétale ou synthétique. L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) permet aussi de supprimer les ponts thermiques qui sont à l’origine des pertes de chaleur. Pour atteindre ce résultat, l’opération doit être confiée à un artisan professionnel reconnu. Vous pouvez d’ailleurs bénéficier d’aides financières de l’État pour les travaux de rénovation énergétique.

media energetiques amenagements quelques factures reduire - Réduire les factures énergétiques avec quelques aménagements

Optimiser l’éclairage et la consommation des appareils

Après le chauffage, l’éclairage et les appareils électroménagers consomment aussi beaucoup d’énergie. Pour réduire vos factures énergétiques, veillez à amoindrir la consommation des lampes et des appareils que vous utilisez chez vous. Par exemple, à la cuisine, préférez le four à micro-ondes au four classique. Vous pouvez également opter pour des plaques de cuisson à induction au lieu des plaques électriques traditionnelles. Lorsque vous préparez un repas, vous pouvez éteindre le four quelques minutes avant la fin de la cuisson. Avant que l’appareil de cuisson refroidisse, le repas sera cuit.

Pour ce qui est de l’éclairage, vous pouvez l’optimiser en misant déjà sur la décoration. Par exemple, en peignant les murs et le plafond en des couleurs claires, vous mettrez à profit la lumière naturelle en journée. Si possible, vous pouvez également créer un puits de lumière afin de faire entrer la clarté du jour dans plusieurs pièces. Vous n’aurez donc plus besoin de lampes pour illuminer les points de pénombre durant la journée. Par contre, pour éclairer votre maison la nuit, vous aurez incontestablement besoin d’ampoules électriques. Veillez donc à choisir des lampes LED connues pour économiser de l’énergie. Vous pouvez également miser sur l’énergie solaire pour éclairer tout ou partie de la maison.

Bien plus que l’éclairage, les appareils électroménagers, notamment ceux qui produisent le froid, consomment aussi beaucoup d’énergie. De fait, le climatiseur, le congélateur et le réfrigérateur sont à choisir en fonction de leurs performances énergétiques. Optez donc pour des appareils de la classe énergétique A+++. Aussi, n’installez pas votre réfrigérateur ou congélateur dans une pièce chauffée. Sinon, l’appareil devra faire face au choc thermique et consommera beaucoup plus d’énergie que d’ordinaire pour remplir ses fonctions. Par ailleurs, assurez-vous de ne mettre dans le congélateur que des objets déjà froids, pour limiter la consommation énergétique. Enfin, vérifiez que les joints d’étanchéité du congélateur ou du réfrigérateur sont en bon état, et dégivrez l’appareil régulièrement.