Le secret du bonheur serait-il d’apprendre à déléguer ?

Activé 3 août 2017
86a24d06b1eac1ee2f04a6601c692d84 1200x675 - Le secret du bonheur serait-il d'apprendre à déléguer ?

Le domaine du développement personnel suscite l’intérêt du public. Miracle morning, méthode konmari, méditation de pleine conscience… les techniques pour être heureux ne manquent pas. Pourtant si ces stratégies du bonheur sont aussi nombreuses, c’est peut-être aussi parce qu’elles ne sont pas si efficaces. Et si la clef du bonheur était simplement de prendre du temps ?

Je n’ai pas le temps

C’est à peu près ce que disent toutes les personnes à qui l’on propose de faire du sport, du yoga, ou de lire pour réussir à se détendre et décompresser du stress accumulé pendant le travail. Les arguments sont sans doute vrais puisque nous avons tous autant de temps dans une journée, mais il suffit que des parties qui ne peuvent pas être réduites prennent beaucoup de place, pour se sentir débordées. Il est alors peu concevable de rogner sur son temps de sommeil, car il est lui-même indispensable au bonheur ou tout simplement à la productivité. Alors que faire ? Le secret n’est pas tant dans l’idée d’avoir plus de temps que les autres, mais de mieux l’organiser afin de trouver un compromis entre ce que l’on doit absolument faire soi-même, et ce que l’on peut confier à quelqu’un d’autre.

Gagner du temps sur les tâches ménagères

Les corvées quotidiennes de la maison sont indispensables pour conserver un cadre de vie sain. Pour gagner du temps, les entreprises telles que Helpling : Aides Ménagères apportent un soutien à la maison. Vous pouvez déléguer les tâches répétitives et chronophages comme le passage de l’aspirateur, ou le nettoyage des surfaces. Mais outre le côté hygiénique de la chose, lorsque l’on dispose d’un intérieur soigné, il est plus facile de se concentrer sur l’essentiel et ce qui nous plaît vraiment. Passer du temps avec ses enfants, ou tout simplement s’accorder du temps pour lire le roman que l’on a laissé de côté est possible. Le fait de s’accorder du temps pour son bien-être ne paraît plus être une chose accessoire et non prioritaire. N’est-ce pas votre bonheur qui devrait passer avant tout ?