Ce que vous devez savoir sur l’assurance de votre bien non-occupé

Activé 5 février 2021
money 2724248 1280 1200x710 - Ce que vous devez savoir sur l'assurance de votre bien non-occupé

Aujourd’hui voici un nouvel article pour aider nos entrepreneuses dans leurs démarches. Vous avez décidé d’investir dans un appartement ou une maison que vous n’occuperez-pas ? Il s’agit sans doute d’un bien que vous proposerez en location et pour que les choses se passent au mieux, il faut bien réfléchir par rapport aux assurances que vous allez mettre en place.

Qu’est-ce que l’assurance propriété non-occupant ?

L’acquisition ou l’occupation d’un bien immobilier est soumise à certaines démarches, dont l’assurance de celui-ci. Il existe plusieurs types d’assurances et de formules différentes, pour le propriétaire ou le bailleur, et en fonction du type de bien et de contrat.

L’assurance habitation propriétaire non-occupant est une assurance destiner à protéger les intérêts d’un propriétaire d’une habitation qu’il n’occupe pas de plusieurs et à l’accompagner en cas de certains accidents.

Obligatoire ou non ?

Non…sauf si votre bien fait partie d’une copropriété auquel cas elle devient obligatoire. Mais même si votre bien n’est pas en copropriété, cette assurance reste très forcément conseillée. En effet, si vous ne souscrivez pas à l’assurance, vous êtes responsable en tant que propriétaire, de l’indemnisation en cas de sinistre, de tous les dégâts matériels et corporels causés aux locataires, aux voisins et autres… Tous les frais occasionnées seraient entièrement à votre charge. Et cela peut représenter des sommes astronomiques. Il vaut donc mieux prendre sereinement une assurance qui évite bien des tracas et présentent de nombreux avantages comme nous allons le voir.

Les avantages (possibles) de cette assurance :

Voici les avantages que vous pouvez trouver dans la formule d’assurance de certaines compagnies :

-Un complément important : En optant pour l’assurance propriété bien non-occuper, vous pallier aux éventuelles insuffisances dans l’assurance à laquelle à souscrit votre locataire. Vous assurez ainsi la pérennité de votre patrimoine immobilier.

-En cas de période d’inhabitation (entre deux locataires par exemple), vous êtes assuré en cas de sinistre.

-Il est possible chez certains assureurs de faire en sorte que la totalité des cotisations de votre contrat d’assurance habitation soit déductible de vos revenus fonciers.

-Vos loyers sont maintenus si un sinistre important a eu lieu.

-En cas de sinistre, vos frais de déplacement jusqu’à votre bien sont réduits.

-Vous bénéficier d’une possibilité de dépannage facilité en cas de problème d’électricité, de gaz ou de plomberie.