13 Jours de Valentina Giambanco

Le 9 mai 2014
couleur de cheveux 14 2 - 13 Jours de Valentina Giambanco

c1fbba98d3e1826cc2ca4ec2fafee185 - 13 Jours de Valentina Giambanco
13 jours

13 jours pour résoudre un meurtre.

13 jours pour tout remettre en question.

13 jours avant de plonger dans les ténèbres.

Trois garçons sont kidnappés dans le bois proche de Hoh River à Seattle. L’un d’entre eux ne reviendra pas et le mystère de sa mort a bouleversé bien des existences.

Un quart de siècle plus tard, avant Noël, un couple et ses deux enfants sont sauvagement assassinés. Au-dessus de leur porte, le meurtrier a laissé une inscription : 13 jours. Le temps qu’il donne à l inspecteur de la brigade criminelle Alice Madison pour comprendre son message et jouer son rôle…

 

Pour moi un bon roman policier doit avoir plusieurs qualités, une intrigue solide, évidement, des personnages crédibles et une mise en place haletante de l’enquête.

Le sujet de 13 jours m’a intrigué, le résumé et la base de l’histoire étaient prometteurs.

Encore fallait-il que le récit soit à la hauteur.

 

Tout au long des 550 pages, Valentina Giambanco réussit à parfaitement distiller les informations et les indices sans trop en dire.

 

Son personnage principal, Alice Madison est un personnage crédible, pas trop caricatural auquel on s’attache (même si on n’évite pas le passé sombre, un héros de roman policier ne pouvant visiblement pas avoir une enfance normale), on suit son enquête comme s’il s’agissait d’une histoire vraie.

Parce qu’ici pas d’experts qui vont miraculeusement trouver un indice dans un reflet de miroir, ce sont les policiers, et principalement l’héroïne, qui font les déductions. Ce roman est très bien documenté, très réaliste dans les procédures de la police et de la justice.

 

On a au final un roman assez classique, sans en faire trop, sans faire de son tueur un personnage irréaliste comme c’est souvent le cas dans certains thrillers, Valentina Giambanco parvient à tisser un intrigue complexe et vraisemblable. Pour un premier roman la mise en place, même si elle reste très conventionnelle, est remarquable.

 

Ce jeu de piste entre la policière et le tueur est décrit avec beaucoup de rythme et d’efficacité. Seul la profusion de noms nuit un peu à la lisibilité du texte.

On se doute que les explications les plus simples ne seront pas les bonnes et jusqu’au bout on tente de deviner quel est le but du tueur et ce qui arrivera quand les 13 jours se seront écoulés.

 

13 jours est un bon livre de divertissement, bien écrit, bien mené, il tient en haleine.

Le personnage principal est parfaitement mit en valeur, on a hâte de lire les prochaines enquêtes de l’inspecteur Alice Madison.

 

Ma note : 7/10

 

Et vous, aimez-vous les romans policiers ? 

 

Crédit Photo : Albin Michel