Codex Lethalis de Pierre-Yves Tinguely

Le 27 avril 2013
Black Moon

62d8a0a826023e1f0111f69f3b6a2d59 - Codex Lethalis de Pierre-Yves Tinguely
Codex

Résumé du livre « Codex Lethalis de Pierre-Yves Tinguely » édité chez Black moon

Un bon père de famille a massacré sa femme et sa petite fille et est retrouvé mort. La police pense à un suicide mais l’autopsie va révéler que son cerveau et ses globes oculaires ont comme bouilli. Pire encore, l’informaticien qui est chargé d’étudier l’ordinateur de la victime est prit d’une crise de folie et meurt dans les même circonstances.

Bientôt d’autres scènes similaires se succèdent un peu partout. Des actes de rage sans aucune raison valable.
Seul point commun entre les victimes ? Une vidéo de huit secondes, diffusée sur internet et accessible d’un simple clic…

Critique sur le livre « Codex Lethalis de Pierre-Yves Tinguely » édité chez Black moon

Je suis fan de thriller, un peu moins quand ils sont agrémentés de fantastique et le résumé me faisait évidement penser à des films comme « the ring », j’étais donc un peu réticent en commençant ma lecture.

Mes doutes se sont rapidement envolés, d’abord parce que la partie fantastique du récit n’est pas la plus importante et ensuite simplement parce que c’est très efficace.

Le suspense est bien présent, même si les révélations se font assez vite et on est pris par le récit, curieux de découvrir la suite.

Comme souvent dans ce genre de récit ce sont les personnages principaux qui sont importants, et là aussi c’est une réussite. L’association entre un policier et un détective privé n’est pas d’une grande originalité mais leur relation face à cette énigme est très bien emmenée, Pierre-Yves Tinguely ayant réussit à éviter les clichés pour simplement retranscrire le travail d’enquête dans cette drôle d’affaire.

Au final le seul reproche que je pourrais faire à l’auteur c’est son manque de prise de risque. C’est une enquête assez linéaire. Il manque la grande révélation, le dénouement un peu fou, cela manque un peu de surprise. Et à mon goût la fin est un peu abrupte.

Mais je n’oublie pas qu’il s’agit là d’un premier roman, qu’il est très bien écrit et que je l’ai lu avec plaisir. C’est en tout cas prometteur pour les prochains.

Pour une première oeuvre c’est une belle réussite et je vais suivre la suite des publications de l’auteur avec intérêt.

Un thriller mâtiné de fantastique efficace. Codex Lethalis est un premier roman abouti qui sans révolutionner le genre offre un très bon divertissement.

Ma note : 7,5/10

David Rémack, Critique littéraire

« Article relu et corrigé par Virginie Bourquin de Passion Plume, notre partenaire correctrice ».