Une histoire d’hommes de Zep paru aux Editions Rue de Sèvres

Le 24 octobre 2013
Rue de sevre

6e1a62cefb3736a146939183c6852626 - Une histoire d’hommes de Zep paru aux Editions Rue de Sèvres
Une histoire d’homme

 

Résumé de la BD « Une histoire d’hommes » de Zep paru aux Editions Rue de Sèvres :

Après s’être séparés plusieurs années auparavant, une bande de quatre copains et anciens membres d’un groupe de rock qui faillit faire leur gloire se retrouvent chez l’un d’eux, Sandro.
Lui a réussi à percer dans la musique, les autres non.
Eux ont dû gérer l’après succès. Au détour de flash-back sur les concerts, la drogue et les amours passagères ils comprennent les événements mal perçus à l’époque. Ils découvrent que quelque chose de plus fort que la musique les uni.

Mon avis :

C’est une des plus grosse sortie de la rentrée littéraire en bande dessinée. Depuis de nombreuses années, chaque album de Zep est très attendu. En plus de son best-seller Titeuf, il réalise des albums plus personnels, plus adultes aussi. Une histoire d’hommes est de ceux là.

C’est un récit assez simple finalement, quatre anciens amis qui ont failli devenir célèbres se retrouvent. Le succés de l’un d’eux met en relief l’echec des autres. Pas très original, mais les qualités de cette BD sont ailleurs.

Tout d’abord dans la justesse des personnages, ces quatre-là ont des parcours différents qui découlent de la séparation de leur groupe. Et on s’attache à eux, de simples hommes, loin d’être parfaits, avec leurs fêlures et leurs regrets. Même Sandro, qui a réussi dans la chanson, vit dans la souffrance d’un deuil.
Franck et son sale caractère, JB et sa petite vie bien rangée et surtout Yann qui n’ose pas vivre de peur d’être déçu. Le tout sur fond de musique, on sait qu’elle tient une grande place dans la vie de Zep (son pseudo venant de Led Zeppelin). Il l’avait montré de façon plus drôle dans L’enfer des concerts, il se sert d’elle ici comme trame pour son récit.

Et si ces retrouvailles ne seront qu’une parenthèse dans leur vie elle apportera son lot de révélations…

Tout cela est très bien raconté, avec une certaine mélancolie, entre présent et passé. C’est là que le deuxième atout de cette BD se révèle. Le dessin et la mise en couleur sont très réussis. Ainsi, grâce à un ingénieux changement de couleur de fond, Zep parvient à nous faire passer d’une époque à une autre. Cela rend la lecture plus fluide, les flash-back arrivants de façon très naturelle.

Le talent de Zep est de pouvoir réussir des séries comme Titeuf et des livres plus intimes ou adultes.

Un mot sur l’objet, Une histoire d’hommes est la première publication de l’éditeur Rue de Sèvres, fondée par l’ancien patron de Casterman. La réalisation est très bonne. Le format et le papier choisi servant parfaitement le dessin.

Une histoire d’hommes est peut-être le livre le plus sérieux de Zep : il montre avec succès une autre facette de sa créativité. D’une situation de départ assez banale, il tire un récit d’une grande justesse dessiné avec brio.

Ma note : 8/10

Zep planche - Une histoire d’hommes de Zep paru aux Editions Rue de Sèvres

Crédits photos : www.zep-unehistoiredhommes.com