90 % des femmes ont succombé à la passion du bricolage

Le 17 janvier 2017
90 femmes ont succombe passion bricolage - 90 % des femmes ont succombé à la passion du bricolage

Si auparavant, cette activité était privilégiée par les hommes, ce n’est désormais plus le cas. La gent féminine a été séduite par ce secteur. Il suffit d’ailleurs de se promener dans les rayons des magasins de bricolage pour comprendre l’ampleur de ce phénomène.

Les femmes ont désormais le loisir de s’adonner à une nouvelle passion avec le bricolage

Les fabricants ont décidé de revoir la conception des différents outils, car les femmes n’ont pas peur d’utiliser une scie circulaire. Ils bénéficient donc d’une ergonomie beaucoup plus intéressante, le poids a également été revu à la baisse pour qu’il puisse être adapté à ces nouveaux clients très exigeants. Selon une étude, ce sont tout de même 90 % des femmes qui ont choisi de bricoler et cela concerne aussi bien la construction d’un meuble, la fixation d’une étagère ou le changement de la décoration de la demeure. De ce fait, les boîtes à outils sont beaucoup plus féminisées pour le plus grand bonheur de ces dames.

Internet offre une ressource impressionnante afin d’apprendre à manier les outils

Autrefois, elles étaient plusieurs à chercher de l’aide pour fixer une étagère ou assembler un meuble en kit. Désormais, elles ont les capacités de se débrouiller grâce aux nombreux tutoriels qui sont disponibles sur la toile. Que ce soit sur Pinterest, des blogs spécialisés ou la plateforme YouTube, il est tout à fait envisageable de se lancer dans des ateliers conséquents. Les femmes n’ont donc plus peur de bricoler même si cette activité est liée à l’isolation d’une maison ou la réfection de la façade. Certes, le monde du bâtiment est encore très masculin, mais quelques femmes ont la possibilité de rejoindre divers corps de métier. Il n’est pas surprenant de constater la présence de l’une d’entre elles lors de la pose des nouvelles menuiseries.

De plus en plus de coachs voient le jour afin d’épauler les femmes dans leur atelier de bricolage

Celles qui apprécient grandement le bricolage se trouveraient davantage dans le nord du pays. Elles seraient même 92 % dans cette zone à posséder les compétences nécessaires pour modifier la tapisserie d’une maison ou changer simplement une ampoule. C’est une start-up spécialisée dans le coaching personnalisé qui a réalisé cette enquête. Les résultats de cette dernière ont montré que près de 70 % des clients ont la particularité d’être des femmes. Celles-ci se rapprochent donc de différents coachs notamment pour apprendre à maîtriser les outils.