Mauvais sommeil ? Et si c’était l’oreiller ?

Le 26 novembre 2020
media oreiller sommeil 800x533 - Mauvais sommeil ? Et si c'était l'oreiller ?

L’oreiller est l’un des accessoires de literie qui favorisent un sommeil réparateur et confortable. Pour cela, son choix ne doit pas être fait au hasard. Il est important de prendre en compte un certain nombre d’éléments. Lesquels ? Quels sont les risques liés à l’utilisation d’un oreiller inadapté ? Découvrez les réponses dans ce guide.

Impacts néfastes d’un mauvais oreiller sur le sommeil

L’utilisation d’un oreiller inapproprié peut être à la base de certaines douleurs au niveau du cou, des cervicales ou de la tête.

Le torticolis ou coup tordu

Le torticolis est une contraction musculaire douloureuse au niveau du cou qui empêche le sujet de tourner la tête. Plusieurs facteurs peuvent être à la base de ce mal, par exemple, dormir dans une position inconfortable ou rester dans des postures inadéquates dans la journée. De même, l’utilisation d’un oreiller qui ne permet pas à votre cou d’être dans une position adéquate durant le sommeil peut provoquer ces douleurs.

La fatigue

Comme on le dit souvent : le sommeil est réparateur. Mais un oreiller qui n’est pas de bonne qualité peut provoquer l’effet inverse. Vos muscles étant mal alignés durant votre sommeil, la fatigue peut vite survenir.

Les maux de tête

Beaucoup de personnes se réveillent avec des maux de tête sans pouvoir identifier les causes. Parfois, ces maux sont causés par des oreillers inadaptés et de mauvaise qualité.

Choisir un oreiller de qualité : quels critères ?

Au regard des risques susmentionnés, il est nécessaire de bien choisir son oreiller afin de bénéficier pleinement des bienfaits d’un bon sommeil. Il faut privilégier des oreillers haut de gamme, labélisés Belle Literie Excellence, et confectionnés en France. Vous pouvez ainsi opter pour un oreiller en duvet, en plumes, ou duvet-plumettes et choisir la fermeté selon vos préférences. Ainsi, vous obtiendrez un confort absolu favorisant un sommeil réparateur.

Voici quelques conseils pratiques supplémentaires qui peuvent vous aider.

oreiller sommeil mauvais etait si - Mauvais sommeil ? Et si c'était l'oreiller ?

Faire des tests

Une palpation hâtive ne peut pas vous permettre de reconnaître un bon oreiller. Il est nécessaire de le tester. Trouvez un endroit vous permettant de vous allonger et de poser votre tête sur l’oreiller. Ce n’est qu’après cela que vous jugerez le confort qu’il offre. Un bon oreiller doit bien maintenir votre tête tout en permettant à celle-ci de s’enfoncer légèrement dans sa mousse. Si ces conditions sont réunies, alors vous pouvez effectuer l’achat.

Tenir compte de votre façon de dormir

La position que vous adoptez pour dormir compte beaucoup au moment de faire le choix de votre oreiller. Ainsi, si vous avez pris l’habitude de dormir sur le dos, choisissez un oreiller ferme et pas trop dur qui soutiendra correctement votre nuque. Si vous passez la majeure partie de vos nuits sur le ventre, alors vous pouvez opter pour un oreiller plat dont l’épaisseur ne dépasse pas 6 cm.

Si vous dormez sur le côté, il est préférable d’opter pour un oreiller souple.

Se renseigner sur la matière de l’oreiller

La matière utilisée pour le rembourrage d’un l’oreiller permet de déterminer son prix et sa qualité. Généralement, on trouve sur le marché des oreillers rembourrés avec :

  • du duvet ;
  • de la laine ;
  • des balles de sarrasin et d’épeautre ;
  • de la matière synthétique.

Un garnissage en duvet est idéal pour les personnes qui ont besoin d’un oreiller souple. Cette matière offre un très bon confort, comparativement aux matières synthétiques. Elle est aussi légère. De plus, c’est un antiacarien naturel.

On trouve sur le marché des oreillers en duvet de canard et d’autres en duvet d’oie. Ces derniers sont les plus chers.

La laine est une matière qui limite la transpiration. Elle est respirante et peut donc aisément s’adapter à votre température corporelle durant votre sommeil. L’oreiller en laine peut être modelé selon le niveau de confort voulu.

L’oreiller en balles de sarrasin convient aux personnes qui ont besoin d’un bon maintien au niveau de leurs cervicales. Il offre un garnissage dense, de la stabilité et de la fermeté.

L’oreiller en balles d’épeautre quant à lui est léger, souple et doté d’un pouvoir gonflant. Enfin, l’oreiller en matière synthétique se démarque par sa facilité d’entretien.

visu oreiller sommeil - Mauvais sommeil ? Et si c'était l'oreiller ?

Solutions pour éviter les douleurs musculaires

Voici quelques conseils pratiques pour éviter les douleurs au niveau du cou.

Adopter une meilleure position de sommeil

La position durant le sommeil est très importante dans le processus de lutte contre le torticolis et les cervicalgies.

Si vous dormez sur le dos, sachez que cette position est favorable pour votre colonne vertébrale et votre nuque, même si elle peut entraîner l’apnée du sommeil ou le ronflement. Cela réduit considérablement les risques de douleurs au niveau du cou. Il en est de même pour les personnes qui dorment sur le côté.

Si vous avez l’habitude de vous coucher sur le ventre, sachez que vous mettez votre cou, votre tête ainsi que vos épaules dans une mauvaise posture. Cela peut entraîner des torticolis et les cervicalgies. Vous devez donc commencer par changer progressivement cette habitude.

Faire des étirements

Les étirements peuvent vous aider à lutter contre les douleurs cervicales. Par exemple, la flexion et l’extension du cou, la rotation du cou de la droite vers la gauche, les ronds de tête sont de simples exercices pour prévenir ou soigner la cervicalgie. Vous pouvez également faire des exercices qui ciblent les parties comme le trapèze supérieur, la colonne vertébrale. Un automassage fera aussi du bien à votre cou.

Adopter de bonnes postures durant la journée

Les douleurs du cou et des cervicales peuvent avoir comme origines les postures que vous adoptez au travail. Habituellement, l’on a tendance à avancer la tête quand on se trouve devant le poste de travail, ce qui est une mauvaise posture pour le cou. Pour la corriger, rentrez légèrement le menton et adoptez une posture droite.

Relâchez également vos épaules. Cela soulage les muscles trapèzes supérieurs. Prenez de temps à autre de petites pauses d’environ une minute pour détendre votre cou, relâcher vos épaules et souffler.

L’utilisation d’un oreiller de piètre qualité ou non adapté peut entraîner des douleurs comme le torticolis ou la cervicalgie. Pour éviter cela, il faut choisir un oreiller haut de gamme, fabriqué en France, qui s’adapte à vos habitudes de sommeil.