BIZZBEE devient B-Z-B, la nouvelle bestah de votre vestiaire

Par Nadia Belkacem , le 16 mars 2022
BIZZBEE devient B-Z-B, la nouvelle bestah de votre vestiaire

Il souffle comme un vent nouveau au sein de la fashion sphère. Poussée par les valeurs et les combats actuels, BIZZBEE opère une mue en profondeur. La marque de vêtements et d’accessoires roubaisienne lancée en 2005 par Jules opère un virage à 180 degrés. Après quinze ans d’existence, BIZZBEE change de nom : BIZZBEE devient B-Z-B. Moins de lettres pour plus de sens. En effet, la marque s’adapte aux modes de conso actuels, mais se veut aussi résolument ancrée dans la société actuelle. La mode oui, mais pas n’importe comment ! Qu’il s’agisse de construire une société égalitaire, inclusive, de créer des collections à l’impact durable, de placer l’humain au cœur de la mode, B-Z-B est de tous les combats actuels. Offrant un regard rafraîchissant sur la mode, B-Z-B compte parmi les marques émergentes qui ont le vent en poupe.

B-Z-B, un show haut en couleur

Exit les pièces qui s’amoncellent dans le dressing, dans le vestiaire. B-Z-B propose des pièces chics et intemporelles à la fois. Une mode sans prise de tête. Top, bas, vêtement outdoor, mais aussi accessoires … il est à portée de tous de s’habiller de la tête aux pieds. Les matières sont agréables à porter, les motifs intemporels, les coupes adaptées à toutes les morphos, les couleurs dans l’air du temps (tantôt classiques, tantôt tendances en affichant de merveilleuses couleurs éclatantes) pour mettre en avant la silhouette, pimper les styles. Et si d’aventure les combos manquent à l’appel, il suffit de rejoindre le crew BZB. Autrement dit la communauté. Une communauté qui partage, s’inspire des looks pour trouver les prochaines idées et/ou afficher ses styles. Très inspirée, la marque se veut également très accessible. À l’heure où un sou est un sou, la marque reste accessible du point de vue financier. De quoi craquer sans se ruiner.

B-Z-B, une marque écofriendly

Pour s’adapter aux modes de consommation et répondre aux attentes de celles et de ceux qui vont vivre les vêtements, la marque clame haut et fort ses engagements. Premier engagement et non des moindres de B-Z-B, celle de proposer une collection pour fille, pour garçon (jusque là rien c’est classique), mais surtout une collection non genrée. Changer de genre, faire le choix de ne pas choisir, un progressisme rafraîchissant sur lequel la marque s’appuie pour proposer une collection universelle. Des modèles de vêtements sans attribution, un choix varié, un pari réussi pour faire de la mode un acte personnel. Adoptant une stratégie marque/style plus mature, B-Z-B est aussi devenue plus durable. Parfait pour la génération des 16-25 ans plus responsable. Partenaire de la planète, désireuse de s’inscrire dans une mouvance plus « slow », la marque s’engage pour réduire son empreinte écologique, mais aussi améliorer son impact social. Bien plus qu’une marque, un collectif qui œuvre au quotidien. La marque proche de la planète propose une large gamme de fibres de transition comme le coton IAB, le coton polyester recyclé notamment.

B-Z-B, une alliance qui fait date

Dans la veine des collab’ qui ont fait le buzz ces dernières années (on se souvient tous des baskets Air Dior, de la valise transparente Rimowa x Off-White, des vêtements et accessoires Vuitton x Supreme ou encore des sneakers Chanel x Pharrell Williams), B-Z-B a également fait le buzz au sein de la fashion sphère. Une collab’ sensation cousue de fil blanc au vu de son succès en février dernier. Une réussite partie d’un challenge lancé aux étudiants en communication d’une très grande école lilloise à l’automne dernier. Une collab’ avec les étudiants de l’ISCOM, invités à mettre leur créativité au service de la mode. La marque de prêt-à-porter leur a proposé de créer une collection capsule en partenariat avec l’Association Mulliez. L’objectif : proposer un t-shirt pour fille, un t-shirt pour garçon et un t-shirt unisexe. Une réussite pour tous et tout particulièrement pour trois équipes qui ont vu commercialiser leurs confections pour la Saint Valentin. Une opération de « co-branding » qui est loin d’être passée inaperçue et qui en annonce bien d’autres à l’avenir. En attendant, la marque continue de faire l’actu mode comme ce fut le cas pour la Journée des Droits des femmes célébrée avec une collection drôle et pimpante, une collection polyvalente aux couleurs des The Powerpuff Girls.

Bref, BIZZBEE n’est plus. Faisant partie des nouveaux modèles de mode économiques et durables, B-Z-B n’a rien à envié des plus grands. BZB c’est nous, c’est vous, c’est aussi et surtout la #changingeneration. En ferez-vous partie ?