Le fromage, un allié pour la santé et la bonne humeur

Le 26 janvier 2018
12839549af61938a9871b9cfc268b062 - Le fromage, un allié pour la santé et la bonne humeur

Il est souvent pointé du doigt, á tort, pour son apport calorique et contrairement aux idées reçues, le fromage n'est pas si riche en matière grasse. Il ne faut cependant pas en abuser. Il est recommandé d'en manger 30 grammes par jour pour un apport en lipides de 8 grammes. Focus sur les vertues du fromage.

Le fromage, cet aliment plaisir

Plusieurs études démontrent que le fromage est bon pour la santé. L'une d'elles  conduite par une centre de recherche américain et paru dans le trés sérieux «American Journal of Clinical Nutrition» en 2006, indique que le fromage est un important facteur de protection cardiovasculaire. Les scientifiques ont démontré, en effet, que le fromage engendre des effets neutres ou bénéfiques sur le taux de cholestérol, qu'il favorise le système circulatoire sanguin et permet un meilleur contrôle de la pression artérielle. Aussi pourquoi s'en priver si ce n'est au nom des préjugés…

Le fromage pour limiter le prise de poids

Courons tous ensemble chez le crémier ! Encore une fois, trés loin des idées reçues, une autre étude, conduite par le Granta Park Campus de Cambridge en 2012, démontre qu'une consommation régulière de fromage peut prévenir une prise de poids, prise de poids souvent inévitable avec les années. C'est ce qu'explique en effet cette étude qui a suivi 19.352 femmes âgées de 40 à 55 ans pendant neuf ans. Les résultats sont incroyables puisqu'ils démontrent que les femmes ayant maintenu leur consommation de fromage durant l’étude avaient moins de chance de prendre du poids que les autres. Elles ont en effet 30% de chance en moins de grossir d'1 kg chaque année.

Bon pour la santé, riche en vitamine D et en calcium, pauvre en lactose – qui est le sucre contenu dans le lait – le fromage est un aliment plaisir qui protège les os, les dents, bon pour le cholestérol et la pression sanguine et qui rend de bonne humeur. Pourquoi s'en priver ?