La pilule contraceptive a soufflé ses 50 bougies en Février

Par Chamss Bachiri
Modifié le
Lecture: 2 minutes
© DepositPhotos
Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Ce fut une avancée majeure pour les femmes qui voulaient absolument maîtriser cette grossesse sans pour autant avoir recours à des méthodes laborieuses. Aujourd’hui, cette pilule contraceptive s’adapte aux profils.



La pilule contraceptive a changé la sexualité de nombreuses femmes

Le Sénat transmettait une autorisation très importante il y a 50 ans puisqu’il officialisait le lancement légal de la pilule contraceptive prescrite sur ordonnance. Auparavant, les femmes utilisaient des procédés quelque peu complexes, car elles devaient jongler avec leur cycle afin de connaître la période idéale pour la reproduction. Celles qui ne voulaient absolument pas avoir un enfant optaient pour les mêmes concepts, mais toujours avec cette peur au ventre. Même si aujourd’hui, des femmes ont encore recours à ces méthodes naturelles, il est nécessaire de noter que la fiabilité n’est pas à 100 %. Les cycles ne sont généralement pas fixes, il est donc relativement difficile de maîtriser leur longueur.



Une méthode idéale qui n’est toutefois pas la seule en France

La pilule contraceptive supprime tous ces désagréments, pendant la prise, vous êtes persuadé de ne pas tomber enceinte sauf si quelques oublis sont au rendez-vous. Depuis de nombreuses décennies, les femmes ont ingurgité ces molécules. Cela a donc permis à cette solution d’être la plus privilégiée dans le monde entier, mais les préférences ont évolué. Certaines patientes ont décidé de se tourner vers d’autres concepts, car le secteur de la contraception est vaste. Contrairement aux idées reçues, il ne s’arrête pas à la pilule et au préservatif masculin. Grâce à une consultation, chez le gynécologue, vous pourrez constater que le catalogue est particulièrement important et il s‘adapte surtout à vos besoins et vos envies. Certaines se dirigeront ainsi naturellement vers le stérilet alors que d’autres développeront un attrait spécifique pour l’implant.

La pilule contraceptive est tout de même très pratique

Selon une étude réalisée en Septembre 2016, le stérilet se retrouve à la seconde marche du podium puisqu’il est décliné en deux versions. Les femmes sont ainsi invitées à choisir, car il est possible de réguler les règles notamment pour qu’elles soient moins douloureuses. Dans le cas contraire, le professionnel de santé vous propose un modèle classique qui n’aura pas d’impact sur ce symptôme. Il présente un avantage certain, il est nécessaire de le changer au minimum tous les 3 ans. Toutefois, certaines patientes ne peuvent pas se passer de la pilule contraceptive, elle s’adapte véritablement à vos envies et vos besoins.

Chamss Bachiri