La méthode Pilates et renforcement musculaire – bienfaits pour la santé

Le 18 janvier 2021 — Cocon, Noeud Sport Bien Etre
pilatres renforcement musculaire bien etre 800x400 - La méthode Pilates et renforcement musculaire - bienfaits pour la santé

Pilates (ou méthode Pilates) est une série d’environ 500 exercices inspirés de la callisthénie, du yoga et du ballet. Le Pilates allonge et étire tous les principaux groupes musculaires du corps de manière équilibrée. Il améliore la flexibilité, la force, l’équilibre et la conscience corporelle.

Pilates expliqué

Dans les années 1920, l’entraîneur physique Joseph Pilates a introduit le Pilates en Amérique comme un moyen d’aider les athlètes et les danseurs blessés à reprendre l’exercice en toute sécurité et à maintenir leur forme physique. Depuis lors, Pilates a été adapté pour convenir aux gens de la communauté en général.

 

Le Pilates peut être une forme d’exercice aérobie et non aérobie. Cela nécessite de la concentration et de la concentration, car vous déplacez votre corps sur des plages de mouvement précises. Le Pilates allonge et étire tous les principaux groupes musculaires de votre corps de manière équilibrée. Il faut se concentrer pour trouver un point central pour contrôler votre corps par le mouvement. Chaque exercice a un placement, un rythme et un modèle de respiration prescrits.

En Pilates, vos muscles ne sont jamais travaillés à l’épuisement, il n’y a donc pas de transpiration ou de tension, juste une concentration intense. L’entraînement consiste en une variété de séquences d’exercices qui sont exécutées en petites répétitions, généralement cinq à dix fois, sur une session de 45 à 90 minutes. Un travail au tapis et un équipement spécialisé pour la résistance sont utilisés.

La méthode Pilates est enseignée pour convenir à chaque personne et les exercices sont régulièrement réévalués pour s’assurer qu’ils conviennent à cette personne. En raison de l’attention individuelle, cette méthode peut convenir à tout le monde, des athlètes d’élite aux personnes à mobilité réduite, aux femmes enceintes et aux personnes à faible niveau de forme physique.

Les cours ont lieu dans des studios spécialisés de Pilates, des cliniques de physiothérapie ou dans votre centre de loisirs ou centre communautaire local.

Bienfaits du Pilates pour la santé et le bien-être

Les avantages pour la santé du Pilates comprennent:

  • flexibilité améliorée
  • augmentation de la force et du tonus musculaires, en particulier de vos muscles abdominaux, du bas du dos, des hanches et des fesses (les «  muscles centraux  » de votre corps)
  • force musculaire équilibrée des deux côtés de votre corps
  • meilleur contrôle musculaire de votre dos et de vos membres
  • meilleure stabilisation de votre colonne vertébrale
  • meilleure posture
  • rééducation ou prévention des blessures liées aux déséquilibres musculaires
  • amélioration de la coordination physique et de l’équilibre
  • relaxation des épaules, du cou et du haut du dos
  • rééducation sans risque des blessures articulaires et vertébrales
  • prévention des blessures musculo-squelettiques
  • augmentation de la capacité pulmonaire et de la circulation grâce à une respiration profonde
  • concentration améliorée
  • une conscience corporelle accrue
  • gestion du stress et relaxation.

Pilates adapté à tous

Le Pilates s’adresse à tout le monde, du débutant au confirmé. Vous pouvez effectuer des exercices en utilisant votre propre poids corporel ou à l’aide de divers équipements.

Un entraînement typique de Pilates comprend un certain nombre d’exercices et d’étirements. Chaque exercice est effectué en faisant attention aux bonnes techniques de respiration et au contrôle des muscles abdominaux. Pour obtenir le maximum d’avantages, vous devez faire du Pilates au moins deux ou trois fois par semaine. Vous remarquerez peut-être des améliorations posturales après 10 à 20 séances.

Pilates et défier votre corps

Le Pilates est en partie inspiré du yoga, mais il est différent sur un point clé: le yoga est composé d’une série de postures statiques, tandis que le Pilates est basé sur le fait de vous mettre dans des postures instables et de mettre votre corps au défi en bougeant vos membres.

Par exemple, imaginez que vous êtes allongé sur le dos, les genoux pliés et les deux pieds sur le sol. Un exercice de Pilates peut impliquer de redresser une jambe pour que vos orteils pointent vers le plafond, et d’utiliser l’autre jambe pour soulever et abaisser lentement votre corps. Vous avez besoin de muscles abdominaux et fessiers serrés pour garder vos hanches droites et d’une attention concentrée pour vous empêcher de basculer.

Types de Pilates

Les deux formes de base de Pilates sont:

  • Pilates sur tapis – il s’agit d’une série d’exercices effectués au sol en utilisant la gravité et votre propre poids corporel pour fournir une résistance. L’objectif principal est de conditionner les muscles plus profonds et de soutien de votre corps pour améliorer la posture, l’équilibre et la coordination
  • Pilates basé sur l’équipement – cela comprend des équipements spécifiques qui fonctionnent contre la résistance à ressort, y compris le «  reformer  », qui est un chariot mobile que vous poussez et tirez le long de ses rails. Certaines formes de Pilates comprennent des poids (tels que des haltères) et d’autres types de petits équipements qui offrent une résistance aux muscles.

La qualité dans un entraînement Pilates

Le Pilates consiste à effectuer une série d’exercices lents et soutenus utilisant un contrôle abdominal et une respiration appropriée. La qualité de chaque posture est plus importante que le nombre de répétitions ou la façon dont vous pouvez bouger énergiquement.

Des livres et des bandes vidéo sont disponibles, mais demandez des instructions à un professeur de Pilates qualifié ou à un physiothérapeute formé au Pilates pour obtenir les meilleurs résultats.

Pilates et précautions générales

Bien que le Pilates soit une forme d’exercice à faible impact, certaines personnes devraient consulter un médecin avant de se lancer dans un nouveau programme, notamment:

  • les personnes qui ont récemment subi une intervention chirurgicale
  • femmes enceintes
  • personnes âgées de 40 ans ou plus
  • les personnes atteintes d’une maladie préexistante comme une maladie cardiaque
  • les personnes atteintes de lésions ou de troubles musculo-squelettiques préexistants
  • toute personne qui n’a pas fait d’exercice depuis longtemps
  • les personnes en surpoids ou obèses.