Quelle solution de séjours temporaires en résidences séniors ?

Par Jade Tran , le 12 juin 2018 , mis à jour le 14 octobre 2018 - 4 minutes de lecture

Séjours temporaires en résidences séniors : la solution pour de nombreux séniors et personnes âgées

Travaux, sortie d’hôpital, absence de l’aide à domicile ou de l’aidant familial, accident de la vie… De nombreuses causes amènent les personnes âgées à devoir quitter leur hébergement principal et à trouver un hébergement provisoire. Focus aujourd’hui sur Les Résidentiels, acteur majeur des résidences services seniors qui proposent une solution : le séjour temporaire.

Dans quel cas opter pour le séjour courte durée en résidence senior ?

Suite à une hospitalisation

Les personnes âgées en convalescence ont des besoins bien spécifiques : aménagements sécurisés, matériel adapté, assistance 24h/24… s’ajoute à cela la crainte de se retrouver seul et une baisse de moral. Le séjour temporaire se présente alors comme une maison de repos permettant la transition entre l’hôpital et le domicile. En effet, les personnes sont prises en charge par des équipes compétentes qui assurent une assistance de jour comme de nuit. Aux Résidentiels, les familles peuvent séjourner aux côtés de la personne convalescente, permettant ainsi un accompagnement des proches dans la convalescence.

Pour soulager les aidants familiaux

L’hébergement temporaire peut être envisagé pour soulager les proches qui s’occupent d’une personnes âgée. Cette notion d’aide au répit, reconnu par les pouvoirs publics, permet aux aidants de prendre du temps pour eux, de pratiquer leurs activités ou même de prendre quelques jours de vacances en ayant la garantie que leur proche est entre de bonnes mains. Ils reviennent reposés, en meilleur forme pour reprendre leur rôle d’aidant.

La transition pour un futur résident

Faire le choix de déménager en résidence senior et quitter son domicile définitivement, même pour un senior en parfaite santé, peut être source d’inquiétude. Grâce au séjour temporaire, la personne peut venir évaluer la qualité de vie proposée avant de faire un choix. Aux Résidentiels, ce séjour de courte durée permet de découvrir les logements, mais aussi les nombreuses activités de groupe, la restauration, le personnel et les multiples services proposés. Souvent, l’hébergement provisoire est une transition en douceur vers une résidence permanente, rassurant le futur résident et sa famille.

Comment préparer un séjour temporaire ?

Anticiper

Selon les régions, les places en résidences se font rares et il est donc indispensable de prévoir son hébergement temporaire. Choisir une résidence, la contacter, la visiter et pré remplir les documents à l’avance permettra d’assurer votre séjour.

Avertir son entourage

Que vous soyez aidant, proche ou futur résident, il est important d’informer son entourage de son choix et de ses futurs changements de vie. Côté aidant, prévenir, rassurer et expliquer à la personne âgée le motif de son séjour temporaire est un minimum. Côté futur résident, il convient de prévenir sa famille et aussi médecin traitant et personnel médical habituel.

Les aides financières

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie), l’activation du droit au répit, l’ASH (aide sociale à l’hébergement) ou encore l’APL (aide personnalisée au logement) sont autant d’aides pouvant être activées. Tournez-vous vers votre point d’information local ou auprès de votre conseil départemental sur les aides en vigueur dans votre département. Bon à savoir : Les caisses de retraite complémentaires ou les complémentaires santé peuvent parfois prendre en charge une partie du coût de l’hébergement temporaire.