La machine à écrire la mort de Ryan North, Matthew Bennardo et David Malki

Le 21 décembre 2012
Fleuve noir

a39ece50f53ecc16b1863a52282d9f85 - La machine à écrire la mort de Ryan North, Matthew Bennardo et David Malki
Machine à écrire la mort

Résumé du livre « La machine à écrire la mort de Ryan North, Matthew Bennardo et David Malki » publié aux éditions Fleuve noir

« Imaginez qu’avec une simple goutte de sang une machine soit capable de vous indiquer comment vous allez mourir !

C’est le sujet du concours de nouvelles lancé sur internet par Ryan North, Matthew Bannardo et David Malki. Ils ont compilé dans ce livre les trente quatre meilleures chroniques de morts annoncées. »

Critique sur le livre « La machine à écrire la mort de Ryan North, Matthew Bennardo et David Malki » publié aux éditions Fleuve noir

Le thème de départ de ces nouvelles étant assez simple j’étais curieux de voir où allaient aller les auteurs. Et je n’ai pas été déçu, tous ont inventé des morts et des destins très originaux.

Parce que cette maudite machine n’est pas très précise, sa prophétie n’est souvent qu’un simple mot et s’il est écrit « fruit » vous pouvez très bien vous étouffer avec le noyau d’une cerise ou périr écrasé par un camion chargé d’ananas !

Trente quatre nouvelles donnent trente quatre lectures de l’utilisation de cette machine. Peut-on vivre en sachant ce qui va nous emporter ? Par exemple dans une des nouvelles la personne qui passe le test obtient comme réponse « Tué par Daniel », en sachant que son fils s’appelle Daniel on comprend son angoisse.

Quelles en sont les conséquences ? A quel point la société serait-elle changée si tout le monde savait ?
Parce ce qu’il y a évidement l’effet secondaire de cette révélation, si on découvre comment on meurt on découvre aussi comment on ne meurt pas et tous les risques peuvent ainsi être pris sans aucune conséquence !

Connaître sa mort change en effet complètement sa vie surtout que ces prévisions sont définitives. On aura beau tout tenter, à la fin on partira comme la machine l’a prévu.

Toutes ces questions offrent un beau terrain de jeu aux auteurs qui s’en sont donné à coeur joie, et au final on obtient un ensemble d’un très bon niveau. Il y a évidement des nouvelles un peu plus faibles mais elles sont en petit nombre et se laissent tout de même lire.

Rassurons aussi ceux qui n’aiment pas les livres trop violents, ici pas de détails atroces, le sujet est traité sans excès d’hémoglobine et souvent avec humour.

Le livre part d’un idée originale et abouti à un très bon recueil de nouvelles, trente quatre interprétations réussies et prenantes, très différentes les une des autres. Écrites avec beaucoup d’inventivité. Un excellent moment de lecture.

Et vous, oseriez-vous demander à la machine sa terrible prédiction ?

David Rémack, critique littéraire

« Article relu et corrigé par Virginie Bourquin de Passion Plume, notre partenaire correctrice ».