Les Familius, Tome 1 : Qui a fait ça ? de Nicolas Doucet

Le 10 janvier 2013
Artege

e747d42ca54d8351307c242f5bf166fc - Les Familius, Tome 1 : Qui a fait ça ? de Nicolas Doucet
Familius

Résumé de la BD « Les Familius, Tome 1 : Qui a fait ça ? de Nicolas Doucet » Éditions Artège

« Dans la famille Familius je demande le père, qui après son travail ne demande qu’à se reposer, la mère essayant tant bien que mal de s’occuper de sa famille et les quatre enfants : Toinette, adolescente qui aimerait bien être à la mode, Oscar plus intéressé par sa console que par les livres scolaires, Bertille un peu tête en l’air et le petit dernier, Symphorien. Une famille nombreuse qui doit composer avec les aléas du quotidien. « 

Critique sur la BD « Les Familius, Tome 1 : Qui a fait ça ? de Nicolas Doucet » Éditions Artège

Nicola Doucet est illustrateur pour le magazine famille chrétienne, avec la série « Les Familius » il s’essaye à l’humour en nous racontant les déboires de cette famille nombreuse. Avec un format ultra classique d’un gag par page il arrive à arracher quelques sourires.
La série restant toujours bien pensante et pleine de bons sentiments on pourra sans problème la destiner à un jeune publique.

Je ne suis évidement pas la cible de cette bande dessinée mais cela n’empêche pas un sentiment de déjà vu, les gags semblant souvent réchauffés et le dessin parfois bâclé. Les pages s’enchaînent de façon classique, sans prise de risque, sans aucune surprise. C’est sans doute le parti pris de l’auteur d’avoir choisi des situations très communes mais cela donne au final un résultat sans relief.

Pas facile pour une série comme les familius de se démarquer face aux autres séries d’humour jeunesse. Il lui manque un petit supplément d’âme et d’inventivité pour faire la différence. On pourra sans doute lui préférer « Pico Bogue » plus moderne ou encore les indémodables « Boule et Bill ».

Les familius est une série anecdotique mais tout de même sympathique et même si on peut trouver mieux elle pourra convenir aux plus jeunes. Trois tomes sont déjà sortis chez Artège, ce qui prouve que la série a su trouver son public.

David Rémack, critique littéraire

« Article relu et corrigé par Virginie Bourquin de Passion Plume, notre partenaire correctrice ».